21.3 C
Port Louis
Monday, June 24, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Le “Cercueil Vert” Égyptien Pillé Est Retourné Au Caire Par Les États-Unis

Doit Lire

L’Égypte a reçu un ancien sarcophage égyptien pillé qui était auparavant exposé dans un musée américain.

Le “cercueil vert” de 2,9 m de long appartenait à un prêtre du nom d’Ankhenmaat et date de la période dynastique tardive, qui a duré de 664 à 332 av.

Un réseau international de contrebandiers d’art l’a volé dans la nécropole d’Abu Sir, dans le nord de l’Égypte, et l’a fait entrer clandestinement aux États-Unis en 2008.

En 2013, un collectionneur l’a prêté au Musée des sciences naturelles de Houston.

Après une longue enquête qui s’est étalée sur plusieurs années, le sarcophage a été restitué, et les ambassadeurs américains l’ont officiellement remis à l’Égypte lundi au cours d’une cérémonie. Sameh Shoukry, le ministre égyptien des affaires étrangères, et Ahmed Issa, le ministre égyptien du tourisme et des antiquités, ont également assisté à l’événement.

Selon Daniel Rubinstein, le chargé d’affaires américain en Égypte, “la cérémonie d’aujourd’hui est représentative de la longue histoire de coopération entre les États-Unis et l’Égypte en matière de protection des antiquités et de préservation du patrimoine culturel.”

Le rapatriement du sarcophage, selon M. Issa, témoigne des efforts ardus de l’Égypte pour récupérer les objets volés.

Le Cercueil vert, qui valait plus d’un million de dollars (830 000 £), aurait été transporté hors d’Égypte par un réseau mondial de contrebandiers d’antiquités en septembre, selon le procureur du district de Manhattan, Alvin Bragg.

Le “cercueil d’or”, qui a été rendu à l’Égypte en 2019, la stèle de Pa-di-Sena, qui date également de la période dynastique tardive et a été remise en 2020, et cinq objets pris au Metropolitan Museum of Art de New York l’année dernière ont tous été trafiqués par ce réseau.

Le retour récent d’antiquités en Égypte par d’autres nations que les États-Unis est également courant.

Israël a restitué 95 artefacts qui avaient été soit introduits illégalement dans le pays, soit découverts en vente à Jérusalem en 2021.

Une université de la République d’Irlande a annoncé le mois dernier son intention de restituer un sarcophage, des ossements humains momifiés et des vases canopes à leur pays d’origine.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles