20.6 C
Port Louis
Friday, May 24, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

L’avocat De Navin Ramgoolam S’oppose À Tout Amendement Des Avocats De La Défense Dans Le Cadre De La Perquisition De Sa Maison

Doit Lire

L’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, était devant la Cour suprême suite à la plainte dans laquelle il affirmait que les perquisitions menées à son domicile en février 2015 étaient illégales. En plus des 220 millions de roupies d’objets de valeur que la police a pris dans sa résidence, il demande une ordonnance de restitution des objets et une somme symbolique de 1 roupie de dommages et intérêts.

L’un des avocats de Navin Ramgoolam, le Senior Counsel Gavin Glover, s’est fermement opposé à la requête. Il a soutenu que les défendeurs ont présenté leur défense en 2019 alors que l’affaire a été engagée en 2015. Il a déclaré qu’il était inacceptable d’apporter des changements en 2024, même s’il s’agit d’un problème constitutionnel qui doit être traité immédiatement.

Le jeudi 21 mars 2024, des audiences sur les objections préliminaires des défendeurs étaient prévues. Cependant, Me Ourveena Geereesha Topsy-Sonoo, Parliamentary Counsel, assistant Me Kritananda Naghee-Reddy, Assistant Solicitor General, représentant l’Etat, le CPR et les trois officiers de police ont fait une motion pour amender leur défense à l’appel de l’affaire devant les juges Shameen Hamuth-Laulloo et Karuna Gunesh-Balaghee.

L’un des avocats de Navin Ramgoolam, le Senior Counsel Gavin Glover, s’est catégoriquement opposé à la requête. Il a fait valoir que l’affaire avait été engagée en 2015 et que les défendeurs avaient déposé leur défense en 2019. Apporter des modifications en 2024, a-t-il déclaré, est inacceptable, tout en tenant compte du fait qu’il s’agit d’une plainte constitutionnelle et qu’elle doit être entendue dès que possible. L’affaire sera appelée devant le Master et le Registrar le 7 mai 2024 pour être mise en délibéré.

Le Central Criminal Investigation Department (CCID), composé des sergents Ramdoo, Seebaruth et de l’agent Veder, ainsi que trois magistrats, Shavina Jugnauth, Kadampanavasini Sockalingum-Juwaheer et Shefali Ganoo-Arekion, sont tous cités dans la plainte de Navin Ramgoolam. Dans la plainte, ces derniers sont mentionnés comme défendeurs.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles