26.2 C
Port Louis
Monday, May 27, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

La Police Enquête Sur La Bande Qui A Semé La Panique Lors Du “Gran Konser” À La Citadelle

Doit Lire

Le Premier ministre, le chef du parti travailliste et d’autres personnes ont condamné sur les réseaux sociaux les incidents survenus à la Citadelle dans la nuit de samedi à dimanche.

Le “Gran Konser” de solidarité organisé par le Groupe Attitude Hotel, en collaboration avec le La Isla Social Club, dans le cadre de son 15ème anniversaire avec la communauté locale à la Citadelle, a pris une tournure inattendue. Tous les bénéfices du concert seraient utilisés pour financer ces associations, telles que Terre de Paix, Vent d’un rêve, Caritas Grand-Gaube et Alphabétisation de Fatima.

Dès la fin de la prestation du chanteur The Prophecy, une bande de personnes cagoulées est entrée dans le Fort de la Citadelle, armée d’épées, de couteaux, de matraques et de bombes fumigènes, et a menacé d’interrompre le spectacle, le samedi 21 octobre au soir.

Certains d’entre eux sont montés sur le podium, endommageant les instruments de musique et d’autres équipements. Cette situation inhabituelle a provoqué la panique et le chaos dans la foule et parmi les musiciens participant au concert.

Tout le monde s’est précipité dans différentes directions pour se mettre en sécurité. Pour éviter que la situation ne dégénère, des renforts de police supplémentaires ont dû être appelés pour rétablir l’ordre.

Une enquête officielle a été ouverte à la suite de l’incident. Dans une déclaration au poste de police de Fanfaron, un ASP qui était de service lors de l’événement a donné sa version des faits. Il a déclaré avoir pu identifier certains des fauteurs de troubles qui ne portaient pas de masque. Cette affaire est prise au sérieux par les autorités. Jusqu’à présent, aucune arrestation n’a été effectuée.

La police a pris le contrôle de Safe City et des images de vidéosurveillance de la zone. Douze suspects ont été désignés jusqu’à présent dans le cadre de l’enquête. Dimanche dernier, une équipe composite de la caserne centrale comprenant de nombreuses unités de police a mené une opération qui a abouti à l’arrestation de deux d’entre eux. Ces deux personnes sont domiciliées à Vallée-Pitot. Sous la supervision directe du commissaire de police Anil Kumar Dip, l’opération de police est toujours en cours.

De nombreuses personnes, dont parmi lesquels des politiciens, ont condamné fermement cet acte de violence non provoquée les réseaux sociaux.

Sur sa page Facebook, le Premier ministre a été très ferme pour condamner ce qui s’est passé. Voici ce qu’on pouvait lire dimanche matin :

Mo condamne banne incidents ki finne éna lieu à la Citadelle hier soir. Ça rassemblement la ti faire pou aide bannes ong et ti ena banne familles ek zenfants tou communautés ek religions. Heureusement pas finne éna aukene blessés. Mo pou sans pitié contre bannes groupes ki pe rode detruire nou l’harmonie. La Police pe agir avec fermeté ek mo aprane ki finne deza éna arrestations et ki pou éna encore ki pou suivre. Mo pou continuer agir pou maintenir l’ordre ek la paix dans nou pays. Nou l’harmonie c’est pli grand richesse nou pays.

Le leader du parti travailliste aussi a été très critique sur sa page, « nous devons rester unis en faveur de la paix, de la tolérance et de la sécurité de notre société « maintient-il.

Voici son message : –

“Je tiens à exprimer ma profonde préoccupation face à l’incident survenu hier, lors d’un concert à Port-Louis. Cet acte choquant est une atteinte à nos valeurs et à la sécurité de nos concitoyens. Nous devons tous condamner fermement de tels actes de violence.

En ces moments difficiles, nous devons rester unis en faveur de la paix, de la tolérance et de la sécurité de notre société.Les autorités doivent agir rapidement et s’assurer que de tels incidents ne se reproduisent pas. Soyons résolus à préserver la paix et la cohésion dans notre communauté ! Vive la Démocratie, Vive L’harmonie et Vive L’île Maurice ”

Shakeel Mohamed a lui aussi condamné ce qui se passait en ces mots : Ce qui s’est passé hier soir à la Citadelle est inacceptable. Pourquoi interrompre un concert ? Il n’y a aucune logique en dehors de la volonté de destruction. J’entends dire qu’un des intrus a prononcé le mot Palestine ! Nous avons la responsabilité collective d’identifier les responsables et de veiller à ce qu’ils soient punis conformément aux lois de la République de Maurice. »

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles