25.3 C
Port Louis
Tuesday, February 27, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

AlphaTalents Africa Soutient La Production Domestique De Médicaments Antipaludiques En République Démocratique Du Congo

Doit Lire

La société d’investissement impact AlphaTalents Africa (ATA), accroît son soutien à Pharmakina, qui est l’un des principaux vecteurs de la lutte contre le paludisme en RDC, une maladie mortelle touchant des dizaines de millions de citoyens congolais chaque année.

Pharmakina, dont le siège se trouve à Bukavu, la capitale de la province du Sud-Kivu, est la seule usine de fabrication de médicaments antipaludiques à base de quinine en Afrique et fournit plus de 10 millions de traitements antipaludiques par an au marché domestique. Par ailleurs, Pharmakina fabrique également des sels de quinine premium pour l’industrie mondiale des boissons, qui sont principalement utilisés comme ingrédient dans la production de sodas.

Gurpreet Singh Kang
Gurpreet Singh Kang

La première décision d’ATA en tant qu’actionnaire majoritaire de Pharmakina a été de nommer un nouveau PDG, Gurpreet Singh Kang, dont la mission est de dynamiser le développement de la société et d’exécuter son programme d’impact ambitieux. M. Kang occupait auparavant le poste de directeur financier au sein d’un groupe d’investissement nigérian opérant des secteurs tels que l’alimentation, l’agro-industrie et les biens de consommation. En février 2023, il est passé de Lagos à Bukavu et a succédé au PDG sortant, Étienne Erny, à la tête de Pharmakina le 1er juillet, suite à un intérim prolongé. Après avoir passé plus de trois décennies et demie chez Pharmakina, M. Erny a été nommé membre non exécutif du conseil d’administration de la société et, en tant que tel, continuera à contribuer activement au succès de Pharmakina.

Bastien Maucet, partenaire d’ATA, explique que l’un des objectifs stratégiques de Pharmakina est d’obtenir une certification mondiale de qualité pour les produits pharmaceutiques fabriqués par l’usine de Bukavu. Il fait remarquer que seule une poignée de sites de production en Afrique possèdent la certification avancée à laquelle Pharmakina aspire, ce qui augmenterait considérablement la demande du marché pour les médicaments fabriqués localement.

Bastien Maucet
Bastien Maucet

L’ATA a mis en place des plans ambitieux pour développer l’emploi en augmentant les capacités et en faisant la promotion pour les produits transformés localement.

A cette fin, M. Kang a rencontré diverses autorités en RDC, dont, entre autres, le gouverneur de la province du Sud-Kivu, le ministre de l’industrie et le ministre de l’économie nationale.

Roland Decorvet
Roland Decorvet

« L’objectif est de convaincre les autorités de la nécessité de soutenir la production locale. La RDC possède cet atout unique offert par la nature sous la forme  du quinquina, et Pharmakina dispose de toutes les capacités nécessaires pour transformer cette matière première dans le pays.Pourquoi d’autres pays devraient-ils importer et transformer cette matière première hors d’Afrique et nous renvoyer les produits finis alors que nous avons les moyens de le faire nous-mêmes et de créer ainsi un impact considérable sur le terrain ? Toutes les autorités que nous avons rencontrées jusqu’à présent nous ont apporté leur soutien et nous ont assuré de leur collaboration », note M. Kang.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles