25.3 C
Port Louis
Tuesday, February 27, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Un Musée Américain Restitue Des Ornements Royaux En Or Au Ghana

Doit Lire

Pour la première fois dans l’histoire, un musée américain a restitué au Ghana une collection d’ornements royaux qui avaient été emportés il y a 150 ans par des soldats coloniaux britanniques en guise de butin.

Selon le musée Fowler de l’université de Californie à Los Angeles (UCLA), il s’agit d’objets royaux du royaume Asante. Un collectionneur américain les a achetés et les a donnés au musée après son décès.

Jeudi, à Kumasi, Otumfuo Osei Tutu II, le roi Asante, les a reçus des mains des représentants du musée. 

La décision a été prise en réponse à la demande croissante de restitution des objets de valeur qui ont été pris pendant la période coloniale. Plusieurs pays, dont l’Éthiopie et le Nigeria, demandent leur rapatriement. Néanmoins, certains musées affirment qu’ils sont légalement dans l’incapacité de restituer indéfiniment les objets litigieux de leurs collections.

Le mois dernier, le British Museum et le Victoria & Albert Museum de Londres ont prêté au Manhyia Palace Museum de Kumasi trente-deux objets qui avaient été pris pendant les guerres anglo-assyantes.

Un fouet à queue d’éléphant, deux ornements de tabouret royal, un collier royal, deux rangs de perles et une chaise ornementale figurent parmi les objets que le Fowler Museum a restitués. Selon le musée, trois d’entre eux faisaient partie d’un paiement d’indemnité que le royaume Asante a ensuite versé aux Britanniques, et quatre ont été pris lors du sac de Kumasi en 1874.

Le retour, selon le musée Fowler, était volontaire et permanent car il met en avant la notion de musées servant d’intendants “avec une responsabilité éthique envers les communautés d’origine”. 

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles