20.2 C
Port Louis
Friday, June 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Rapport D’audit : 96 % Des Projets De Drainage De La NDU N’ont Pas Été Mis En Œuvre

Doit Lire

Le rapport d’audit national 2022-2023 a été publié ce mardi. Il était très attendu. Le rapport passe en revue les dépenses et les performances des différents ministères au cours de l’exercice financier écoulé.

Dans son introduction, le directeur de l’audit, D. Paligadu, a souligné qu’en dépit des 178 milliards de roupies dépensées, des retards ont été enregistrés dans la mise en œuvre de projets essentiels. Il cite l’unité de développement national. 96 % des projets de drainage n’ont toujours pas été mis en œuvre. “Malgré des dépenses de Rs 178 milliards pour l’année financière 2022-23, il y a eu de nombreux retards dans la mise en œuvre de projets essentiels pour la population, y compris 96% des projets de drainage de la NDU qui n’ont pas été mis en œuvre”, a déclaré le Dr Paligadu.

Il a également déclaré qu’après analyse, le système de responsabilité dans les différents ministères et départements du gouvernement est inadéquat. C’est, selon lui, la cause profonde des mêmes problèmes qui sont soulevés depuis au moins trois ans. Il s’agit notamment de l’absence de contrôle des dépenses, de lacunes dans la gestion des projets, de lacunes dans la procédure de gestion des marchés publics, de lacunes dans la gestion des actifs et du non-respect des lois en vigueur ! Il donne l’exemple du rapport d’audit 2021-2022, dans lequel 168 anomalies étaient citées, et en février 2024, 67% étaient encore en suspens.

Selon M. Paligadu, 83 % des ministères et départements n’ont pas respecté la section 4B de la loi sur les finances et l’audit, dans la mesure où les rapports de performance n’ont pas été établis à temps, tandis que 57 % des indicateurs clés de performance n’ont pas été atteints.

Il a également souligné l’inadéquation du cadre juridique existant pour le suivi des allocations de Rs 28 milliards aux organismes parapublics, aux autorités locales et à l’Assemblée régionale de Rodrigues en 2022-23.

Il a déploré des retards considérables dans la mise en œuvre de projets essentiels pour la population, affectant la vie des citoyens, et le manque de suivi des projets d’infrastructure par les ministères et les départements, entraînant des retards et des lacunes dans la gestion des projets.

Dans ses conclusions, le directeur de l’audit a souligné que la bonne gouvernance peut aider le secteur public à s’améliorer et à atteindre le niveau de performance attendu du public.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles