22.7 C
Port Louis
Thursday, June 13, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Projet De Loi Sur L’IBA (Amendement) : Débat Ajourné A 01 :45 Pour Le Mardi 30 Novembre

Doit Lire

En début de soirée, le Premier ministre a présenté le projet de loi IBA (Amendment) où la plupart des membres de l’opposition ont souligné qu’il n’y avait pas eu de consultation avec les parties prenantes. Pour eux, le droit d’expression des auditeurs est désormais menacé.

“Il n’y a aucune tentative de museler les radios privées”, affirme Pravind Jugnauth.

Lors du lancement des débats sur le projet de loi, le Premier ministre a insisté sur le fait que l’objectif “n’est pas de porter atteinte à la liberté d’expression et non pas de tenter de museler les radios privées”. Pravind Jugnauth a souligné le fait que les amendements ont été imposés par les changements intervenus dans le secteur audiovisuel. Selon lui, les amendements aideront l’Autorité indépendante de radiodiffusion à mieux faire son travail.

“Il est clair que Top Fm est visée”, déclare M. Duval.

Le chef de l’opposition a été le premier à intervenir après le Premier ministre. Selon Xavier-Luc Duval, les amendements proposés montrent clairement que Top Fm est ciblée par le gouvernement. Il a énuméré une série de mesures prises par les organes gouvernementaux contre Top FM et ses propriétaires. Il a déclaré que cette croisade a été lancée après que le PDG de Top FM a déposé un recours en révision contre l’octroi de deux licences radio devant les tribunaux. “Il n’y a pas de coïncidence”, a-t-il ajouté. Xavier-Luc Duval a également consacré quelques minutes au fait que la licence radio devra être renouvelée chaque année. Selon lui, il y a deux poids deux mesures car deux radios privées ont vu leur licence renouvelée pour 3 ans.  Il a ajouté que dans d’autres pays, les licences sont obtenues pour 5 à 8 ans.

“Ceux qui respectent la loi n’ont rien à craindre”, dit Toussaint.

Le ministre des Sports a déclaré qu’aucune radio spécifique n’est visée par ce projet de loi. Stephan Toussaint a mis l’accent sur les responsabilités d’une radio. Il a accusé les membres de l’opposition de prendre trop de temps pour parler d’une seule radio. Selon lui, ceux qui respectent la loi n’ont rien à craindre. “C’est le cas de toutes les entités et entreprises”, a-t-il dit. Kalpana Koonjoo-Shah est allée dans le même sens lors de son intervention.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles