28.4 C
Port Louis
Friday, February 23, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Les Obligataires d’Etihad Déposent Une Demande De Liquidation d’Air Seychelles

Doit Lire

Le président des Seychelles, Wavel Ramkalawan, et les ministres compétents du gouvernement rencontreront le conseil d’administration d’Air Seychelles pour discuter de la question, selon l’agence de presse des Seychelles. La compagnie aérienne doit comparaître devant la Cour suprême du pays le 6 septembre. Un avocat du requérant, qui ne souhaite pas être nommé, a déclaré que ses clients “veulent seulement récupérer l’investissement qu’ils ont fait dans la compagnie aérienne.”

Les détenteurs d’obligations d’EA Partners II, une entité à vocation spécifique basée aux Pays-Bas et appartenant au groupe Etihad Aviation, ont déposé une demande de mise en liquidation d’Air Seychelles (HM, Mahé), selon un document déposé sur le marché obligataire.

Un comité de créanciers de la SPV de la société mère Etihad Airways (EY, Abu Dhabi Int’l) continue d’insister pour que le transporteur public seychellois rembourse intégralement une dette de 71,5 millions USD, mais Air Seychelles a déclaré en mai qu’elle ne pouvait pas payer plus de 20 millions USD de cette somme, citant les procédures d’insolvabilité ou de liquidation comme seules alternatives.

Le comité des porteurs de billets a déclaré dans la divulgation, déposée le 25 août, que deux mois auparavant, il avait demandé au fiduciaire de sécurité des billets “de déposer et de signifier une pétition pour la liquidation d’Air Seychelles en ce qui concerne tous les montants impayés en vertu de l’accord de facilité daté du 26 mai 2016 et conclu entre Air Seychelles en tant qu’emprunteur […], ainsi qu’un affidavit à l’appui de cette pétition de liquidation”.

Par la suite, le 19 août, un avocat agissant au nom du fiduciaire de sécurité avait déposé la pétition contre Air Seychelles, et le 24 août, “la pétition de liquidation a été signifiée à Air Seychelles, qui en a accusé réception.”

Air Seychelles a refusé de commenter l’affaire.

Il s’agit de la dernière démarche juridique des détenteurs d’obligations pour récupérer 1,2 milliard de dollars dus par les compagnies aériennes que le groupe Etihad Aviation détenait en partie lorsque des prêts leur ont été accordés sous forme d’obligations en 2015 et 2016. Il y a quelques jours, les créanciers ont révélé qu’Air Serbia avait terminé le remboursement de sa dette, mais qu’Air Seychelles, Alitalia et Air Berlin avaient encore des montants à rembourser.

Les détenteurs d’obligations ont également déclaré dans leur dépôt du 25 août que le comité des détenteurs d’obligations avait décidé de déclarer que le prêt et les intérêts courus dus par les administrateurs d’Air Berlin “sont immédiatement dus et payables”, un message communiqué dans “un avis de défaut et d’accélération” envoyé le 19 juillet.

Les créanciers restent ouverts, ont-ils déclaré à Reuters le 25 août, à la possibilité de travailler à la résolution du problème d’Air Seychelles avec le gouvernement seychellois – le seul actionnaire de la compagnie aérienne depuis qu’elle a acquis la participation de 40 % d’Etihad Airways au début de cette année. Mais il n’y a eu aucun “engagement substantiel ni aucun sentiment d’urgence” de la part d’Air Seychelles ou du gouvernement, ont-ils ajouté, d’où la demande de mise en liquidation.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles