20.6 C
Port Louis
Friday, May 24, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Le CECPA Contribuera À Elargir Nos Horizons Economiques, Déclare Le PM Jugnauth

Doit Lire

Le forum du Comprehensive Economic Cooperation and Partnership Agreement (CECPA), qui se tient dans le cadre de la commémoration du 75e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la République de Maurice et la République de l’Inde, a été lancé ce matin par le Premier ministre, M. Pravind Kumar Jugnauth, au Meridien, Pointe aux Piments.

L’événement est le fruit d’une collaboration entre le ministère des affaires étrangères, de l’intégration régionale et du commerce international, le ministère des finances, de la planification économique et du développement, l’Economic Development Board (EDB) et le Haut-Commissariat de l’Inde.

Plusieurs personnalités, dont le ministre des Transports terrestres et du métro léger, le ministre des Affaires étrangères, de l’intégration régionale et du commerce international, M. Alan Ganoo, le ministre des finances, de la planification économique et du développement, le Dr Renganaden Padayachy, et le haut-commissaire de l’Inde, Mme K. Nandini Singla, étaient également présents.

CECPA Forum

Dans son discours, le Premier ministre Jugnauth a souligné que cette initiative vise à renforcer les liens économiques et culturels entre l’île Maurice et l’Inde et à célébrer nos relations diplomatiques. Cet événement, a-t-il dit, met en lumière notre amitié de longue date et les liens profonds qui unissent nos peuples.

Le Premier ministre a fait remarquer que la CECPA apportera un soutien à l’île Maurice face aux défis mondiaux actuels, tout en ajoutant que l’Inde a toujours été un partenaire et un ami sans pareil pour l’île Maurice.

Il a exprimé sa gratitude au gouvernement indien et au Premier ministre, Shri Narendra Modi, pour son engagement indéfectible à faire du CECPA une réalité, qui, a-t-il souligné, est le premier accord que l’Inde a signé avec un pays africain. Le CECPA fait partie d’une stratégie plus large entre les gouvernements pour élargir nos horizons économiques et joue un rôle essentiel dans la facilitation du commerce et des investissements transfrontaliers, a-t-il déclaré.

Renganaden Padayachy, and K. Nandini Singla greeting the Prime Minister
Renganaden Padayachy et K. Nandini Singla saluant le Premier ministre

Par ailleurs, M. Pravind Kumar Jugnauth s’est attardé sur le généreux soutien technique, financier et diplomatique que l’Inde a apporté à Maurice et a parlé de l’achèvement réussi de projets récents, à savoir le Metro Express, la nouvelle Cour suprême et le nouvel hôpital ORL.

Il a également rappelé que le gouvernement investit massivement dans la mise à niveau des infrastructures pour s’assurer que les entreprises fonctionnent dans le meilleur environnement possible et pour ouvrir la voie à une économie durable, intensive et moderne. Il a affirmé que les progrès économiques du pays ont permis au gouvernement de s’engager dans une lutte résolue contre la pauvreté et les inégalités et qu’il est désormais en mesure d’investir dans le bien-être social. Il a réitéré son ambition de faire en sorte que les citoyens sortent gagnants de cette croissance. Tout en soulignant le rôle clé de l’EDB dans la construction de l’avenir que nous voulons, le PM Jugnauth a exhorté toutes les entreprises à profiter pleinement de son expertise.

Jugnauth a exprimé son appréciation pour l’amitié et le respect mutuel que partagent Maurice et l’Inde et a renouvelé sa détermination à entretenir cette relation spéciale avec la ferme conviction que les deux pays peuvent construire ensemble un avenir prospère.

Lauching of Comprehensive Economic Cooperation and Partnership Agreement (CECPA) forum
Lancement du forum sur l’Accord global de coopération et de partenariat économiques (CECPA)

Le ministre des Affaires étrangères, M. Alan Ganoo, a décrit l’Inde comme un fervent partisan de l’île Maurice

Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères, M. Alan Ganoo, a décrit l’Inde comme un fervent partisan de Maurice et a affirmé que l’Inde, comme d’autres partenaires privilégiés, nous a accompagnés dans nos efforts pour émerger en tant que petit État insulaire et est devenue un partenaire engagé dans notre développement socio-économique. Il a mis l’accent sur les nombreuses activités de développement et autres projets allant du social au culturel, en passant par l’éducation, le renforcement des capacités, le commerce et la sécurité, pour lesquels Maurice a bénéficié de l’aide indienne.

Selon lui, la signature du CECPA est une étape cruciale qui ouvrira la voie à une coopération économique encore plus grande entre nos deux pays et permettra de renforcer nos liens économiques et de développer un partenariat stratégique unique.

En outre, le ministre a déclaré que les investisseurs indiens peuvent utiliser l’île Maurice comme une passerelle pour la production et les exportations ultérieures vers le marché africain, tout en rappelant que l’île Maurice a un accès en franchise de droits sur un marché de 650 millions de consommateurs en vertu de son adhésion au COMESA et à la SADC. Et avec l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale africaine, Maurice a désormais un accès préférentiel à un marché d’environ 1,3 milliard de personnes réparties dans 55 pays dont le PIB combiné est évalué à environ 3,5 billions de dollars.

Quant au ministre des Finances, M. Renganaden Padayachy, il a souligné que les gouvernements mauricien et indien ont travaillé ensemble pour aboutir à un accord historique qui est mutuellement bénéfique pour nos deux nations. Il a indiqué que le CECPA contribue à ouvrir de nouvelles opportunités pour les entreprises du pays et a ajouté que nos opérateurs économiques peuvent exploiter de nouvelles opportunités dans un marché de près de 1,4 milliard de personnes.

Le CECPA fait partie de la stratégie du gouvernement visant à renforcer la résilience de notre économie par la diversification de nos marchés, et vise à atteindre un développement qui transforme à la fois la vie des gens et l’économie, a-t-il ajouté.

High Commissioner of India, Mrs. K. Nandini Singla
Haut Commissaire de l’Inde, Mme K. Nandini Singla

Padayachy salue le lien spécial du PM avec l’Inde

Il n’y aura pas de problème d’approvisionnement en riz à Maurice grâce à la relation spéciale du Premier ministre avec l’Inde. C’est ce qu’a laissé entendre Renganaden Padayachy mardi. Il assistait à une cérémonie marquant les 75 ans de coopération entre la Grande Péninsule et Maurice et le lancement officiel de l’Accord global de coopération et de partenariat économique. L’événement a eu lieu à Pointe-aux-Piments. Il a été interrogé sur la décision de la Grande Péninsule de limiter ses exportations de riz. “En général, dans ce genre de situation, nous faisons des négociations… le Premier ministre a un lien privilégié avec le Premier ministre indien”, a déclaré le ministre des Finances. Et de rassurer qu’il n’y ait pas de pénurie à Maurice jusqu’à présent.

Ken Poonoosamy. Chief Executive Officer at Economic Development Board Mauritius
Ken Poonoosamy, directeur général de l’Economic Development Board Mauritius

Le CECPA contribuera à améliorer la prospérité et le bien-être des populations des deux pays

De même, le Haut-Commissaire de l’Inde a souligné que le CECPA contribuera à améliorer la prospérité et le bien-être des populations des deux pays. Selon elle, le CECPA possède un énorme potentiel pour stimuler le commerce bilatéral et constitue une plateforme idéale pour explorer de nouvelles opportunités en Afrique.

Par ailleurs, Mme K. Nandini Singla a évoqué les liens étroits et uniques entre l’Inde et l’île Maurice et a fait remarquer que les deux pays ont toujours marché main dans la main et que leur avenir commun est prometteur. L’Inde, a-t-elle souligné, a toujours été l’un des trois principaux partenaires commerciaux de l’île Maurice après son indépendance, tandis que l’île Maurice a été l’une des trois principales sources d’IDE en Inde.

Elle a ajouté que Maurice se trouve à l’intersection de trois domaines prioritaires de l’Inde, à savoir la politique de voisinage prioritaire, l’accent mis sur la région de l’océan Indien et sur l’Afrique. Nous espérons que l’île Maurice continuera à être un partenaire privilégié dans notre histoire de croissance, a-t-elle conclu.

A cette occasion, le logo de la commémoration du 75ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la République de Maurice et la République de l’Inde et une brochure rédigée par l’EDB, intitulée ‘Mauritius-India CECPA : A guide to Business Development”, ont été lancés.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles