19.8 C
Port Louis
Wednesday, June 19, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Il Ebouillant Son Epouse Mortellement

Doit Lire

Une dispute s’est terminée en drame au domicile de la famille Sooriah à Camp Laserpe, Moka dans la soirée du lundi novembre. Souvendra Sooriah, 43 ans qui travaille à son compte a déversé un récipient d’eau bouillante sur son épouse Vilasha Sooriah, âgée de 39 ans suite à une dispute. La trentenaire qui travaillait comme attendant à l’école du gouvernement de Moka n’a pas survécu à ses brûlures. Souvendra Sooriah a été arrêté sous une accusation d’assassinat. Ce couple avait un penchant pour la Bouteille. Souvendra Sooriah été traduit devant  le tribunal de Moka ce mardi matin 14 novembre sous une accusation provisoire. Il a été par la suite reconduit en détention.

Ce sont des voisins qui ont entendu des bruits au domicile des Sooriah qui ont alerté à la police. Une équipe des policiers du poste de police de Moka s’est rendue sur place. Il était aux alentours de 20 heures 40 dans la soirée du lundi 13 novembre. Dans un premier l’accès leurs ont été interdits. Souvendra Sooriah qui a fini par ouvrir la porte dira, «mo madam laeme li inkonsyan». Volontairement il devait conduire ces policiers jusqu’à sa chambre où le corps sans vie de son épouse Vilasha Sooriah, née Andee était sur un lit partiellement recouvert avec un drap.  Des brûlures étaient visibles sur son cou et elle était sans vie.

Cette maison a placé comme une scène du crime et elle a été sécurisée vers 22 heures. Le Dr Prem Chamane, Principal Police Medical Officer s’était rendu sur le lieu pour un premier examen du corps. Après que des prélèvements et des indices aient été effectués par des techniciens de la police scientifique le corps de la victime a été transporté à la morgue de l’hôpital Dr A.G.Jeetoo, Port-Louis pour y être autopsié. Celle-ci faite par le Dr Prem Chamane, a attribué le décès à un choc suite à des brûlures excessives. Entre temps Souvendra Sooriah a été emmené au bureau de la Criminal Investigation Division (CID) de Moka pour y être interrogé. Il a fini par avouer avoir déversé de l’eau bouillante sur son épouse. Arrêté, il a été placé en cellule au centre de détention de Moka pour la nuit. Les deux fils de la victime âgés respectivement de 17 et 20 ans et le frère du suspect âgé de 43 ans, un habitant de Solférino, Vacoas ont été emmenés au bureau de la CID pour le besoin de l’enquête avant d’être autorisé à partir. Ce mardi matin il a été présenté devant le tribunal de Moka sous une accusation provisoire d’assassinat.

L’enquête dans cette affaire est menée par les hommes de l’assistant surintendant de police, Jheengut de la CID de Moka sous la supervision de l’assistant commissaire de police, Rajcoomar Seebah, le divisional commander.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles