20.8 C
Port Louis
Monday, June 24, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Déjà Les Légumes Prennent L’ascenseur

Doit Lire

Parmi les dégâts constatés à la suite du passage du cyclone Belal, ceux touchant les cultures semblent être d’une ampleur considérable, selon la Small Planters Association. En conséquence, le prix des légumes a d’ores et déjà pris l’ascenseur.

Cela ne s’est pas fait attendre. Dès la levée de l’alerte cyclonique, les prix des légumes avaient déjà connu une hausse. Les clients du marché central étaient majoritairement abasourdis par la cherté des légumes, ne pouvant cacher leur colère et leur déception face aux prix affichés par les maraîchers.

En effet, les prix ont connu une hausse significative : le giraumon est à Rs 100 le kilo, le chou est à Rs 100, et les concombres sont à un minimum de Rs 40. En l’espace de deux jours, les prix ont augmenté de manière significative. Le comble est une fois de plus atteint avec la pomme d’amour, vendue à Rs 140 la livre !

Comment expliquer cette majoration ? Certains maraîchers évoquent la rareté des légumes, les conditions climatiques difficiles, et bien sûr, les effets de Belal. Kreepaloo Sunghoon, président de la Small Planters Association, souligne que les plantations ont été particulièrement touchées par les fortes averses, et les planteurs ne sont en aucun cas protégés face à ce type de calamité.

Cependant, il est également nécessaire de reconnaître qu’il y a des abus. Certains maraîchers constatent que les consommateurs continuent d’acheter malgré ces tarifs élevés, ce qui les incite à maintenir les prix élevés.

Le comble de la situation est que, en marge du Thaipoosam Cavadee, célébré le 25 janvier prochain, les fidèles sont en période de jeûne et ne consomment que des légumes. Pour eux, cette situation représente un véritable casse-tête.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles