28.4 C
Port Louis
Friday, February 23, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Cybersécurité : Lancement De La Plateforme MAUSHIELD Pour Faciliter Le Partage D’informations Sur Les Cybermenaces

Doit Lire

Développée par le Computer Emergency Response Team Mauritius (CERT-MU), pour faciliter le partage d’informations sur les cybermenaces à Maurice, la plateforme MAUSHIELD a été lancée ce matin en présence du Ministre des Technologies de l’Information, de la Communication et de l’Innovation, M. Darsanand Balgobin, à la Tour SICOM à Ebène.

L’équipe du projet Cyber4Dev de l’Union européenne, MM. Hannes Krause et Klaid Clyde Magi, était également présente.

Plateforme open source, MAUSHIELD est un système national de partage de renseignements sur les cybermenaces en temps réel et de manière sécurisée et confidentielle. Elle permettra à diverses autorités/organisations de procéder à une analyse situationnelle des cybermenaces à Maurice.

MAUSHIELD fournira également une plateforme collaborative pour le partage d’informations afin de donner une meilleure visibilité de la situation en matière de cybersécurité, de développer une meilleure compréhension des différentes techniques que les cybercriminels utilisent pour mener des cyber-attaques, d’aider les organisations à améliorer leur capacité de cyberdéfense et de renforcer la cyber-résilience globale de Maurice.

MAUSHIELD

Le ministre Balgobin a rappelé que l’île Maurice se classe au premier rang en Afrique et au 17e rang mondial selon l’indice mondial de cybersécurité de l’UIT et que plusieurs initiatives sont prises au niveau du ministère pour améliorer le classement mondial du pays. Il a souligné que le MAUSHIELD est un pas en avant pour les institutions publiques et privées afin d’améliorer leur posture de cybersécurité, de minimiser les risques et de prévenir les cyber-attaques.

Le gouvernement, a-t-il souligné, s’est engagé à faire de Maurice un centre de cybersécurité et une nation sûre afin d’assurer un environnement commercial et social attrayant. Il a rappelé que l’année dernière, la loi sur la cybersécurité et la cybercriminalité a été présentée pour renforcer l’écosystème numérique du pays et combattre les cybermenaces.

Le ministre des TIC a informé que des certifications internationales telles que le SIM3 sont en cours et seront un atout pour le CERT national. Maurice est parmi les premiers pays d’Afrique à se conformer à une telle certification impérative, a-t-il ajouté.

Le ministère, a-t-il indiqué, travaille activement avec le projet Cyber4Dev avec l’Union européenne pour promouvoir la cyber-résilience et la cybersécurité afin de protéger les entreprises publiques et privées. Un comité national de cybersécurité a été mis en place pour superviser et coordonner le programme national de cybersécurité, a-t-il précisé. En outre, la mise en place d’un centre d’opérations de sécurité pour détecter les cyberattaques est également en préparation.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles