20.6 C
Port Louis
Tuesday, May 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Budget 2022-2023 : Pravind Jugnauth : Le Budget Le Plus Difficile

Doit Lire

C’est en ces mots que le PM a décrits la préparation de ce Budget 2022/2023 lors d’une conférence de presse après le budget. « J’ai été ministre des Finances et j’ai déjà présenté des Budgets dans le passé. Mais, celui-ci a été le plus difficile à préparer. Il démontre notre détermination. L’objectif est de donner une chance égale à tout le monde. Pour que tout le monde ait accès à l’éducation, la santé, la culture, entre autres, mais dans le respect des lois et la démocratie » a -t-il dit évoquant ces mesures populaires annoncées par son ministre des Finances telle l’augmentation des pensions et les autres mesures de soulagement pour les Mauriciens. « Il nous a fallu faire des sacrifices » a-t-il avoué en expliquant « nous faisons toujours face à une pandémie, la guerre en Ukraine qui a empiré la situation ainsi que d’autres facteurs tels que le changement climatique. Une situation inattendue que notre pays n’a jamais connue. C’est dans ce contexte que nous relevons de grands défis. Nous travaillons pour accélérer la reprise économique et autant que possible aider la population qui fait face à une inflation sans précédents. Nous respecterons autant que possible les engagements que nous avons pris lors de la campagne électorale en 2019 où nous ne nous attendions pas à de telles crises. Et nous avons dû puiser dans nos ressources et réserves. Cela a bousculé nos programmes pour les cinq ans de notre mandat. Il a terminé son discours en disant « Ce budget est une continuation de la philosophie que nous suivons depuis plusieurs années déjà.

Ivan Collendaveloo- « un budget pour l’unité et l’harmonie »

Le leader du Mouvement Liberater, se dit « Frappé par le fait qu’en dépit des grandes difficultés internationales, le gouvernement se montre extrêmement proche de la population. Il a compris quelle méthode adopter pour alléger les Mauriciens. Les grands développements d’infrastructures dans chaque ville et chaque village, apporteront à chacun une identité unique. La hausse des coûts ne dépend pas du gouvernement, mais de la situation mondiale. Le gouvernement a montré son intérêt et son aide envers les personnes âgées et les plus démunis. Ceci est pour moi un budget pour l’unité et l’harmonie »

Vikram Teeruthraj Hurdoyal- Investing in people

Pour le ministre des services publics « Ce, le budget suit la philosophie, Investing in people ». Pour lui c’est un budget « social pour soulager la population en ces temps difficiles, surtout les pensionnés et les personnes âgées. On a encouragé les planteurs et autres artisans à s’investir et nous souhaitons qu’ils aillent le faire. Ce budget va être bénéfique pour tout un chacun. 350 00 salariés vont bénéficier Rs 1000 chacun chaque mois, les subsides ont été prolongés et dáutres augmentés, les taxes municipales ont été abolies et donc va soulager les urbains, sans parler les développements à venir dans le housing et l’infrastructures. Concernant mon ministère et service civil, 8 500 fonctionnaires seront recrutés pour combler les places vacantes les différentes institutions, et ce, malgré la promotion du work from home. Comme l’a annoncé le ministre des Finances, le taux d’emploi sera ramené de 9 % à 7 %. Ce sera surtout qui vont en bénéficier. Nous souhaitons que la population apprécie. »

Fazila Jeewa-Daureeawoo – « Un budget humaniste »

La ministre de l’Intégration sociale, de la sécurité sociale et de la solidarité nationale félicite le ministère des Finances « Le budget pour la sécurité sociale passe de Rs 38,6 Md à Rs 46,4 Md. Ceci représente une augmentation massive et reflète la vision du PM et le GM. Il reflète un équilibre entre le développement économique et social. Ce budget a placé l’humain au centre. Il y a beaucoup de mesures pour aider la population vulnérable. Les handicaps de moins de 60 % percevront finalement une pension et l’augmentation des Grants pour les appareils tels lunettes, les chaises roulantes et autres appareils vont aider les gens a mieux vivre. Et le Muslim Widows Pension, qui satisfait un de mes recommandations, représente une régularisation des chances. Ceci aidera les femmes concernées dans leurs déclarations, et il me faudra mettre en place une structure pour ceci ».

Soodesh Calichurn- « Je suis très surpris par ce budget »

Avec le contexte actuel, le ministre des portefeuilles du Commerce et celui du travail avoue qu’il ne s’attendait pas à un tel budget équilibré. « Le taux d’inflation pour 2023 est plus de 8 %. Et cela représente Rs 860 par tête. Le Gouvernement a donné Rs 1000 à ceux percevant un salaire de moins de Rs 50, 000. Cela répondra aussi aux demandes de hausse salariale. De plus, le soulagement sera réel avec les injections dans les subsides, comme les prix des commodités qui resteront inchangées comme le gaz. Pour rejoindre la ministre Fazila Jeewa- Daureeawoo les aides sociales sont grandes avec l’augmentation des pensions où les plus de 60 ans auront Rs 1000 et pour le plus de 65 ans Rs 2000. Pour ceux qui perçoivent plus de Rs 50000 et qui ont au moins un enfant qui fait des études, il y aura une réduction dans ses taxes. Je trouve très positifs les mesures pour encourager la production locale tel l’élevage, la plantation et la pêche. Ceci aidera dans la diminution de la dépendance sur les importations ». Sur une question sur le prix des carburants qui restent inchangés alors que la population s’attendait à une baisse, le ministre a livré que « ce n’est pas que Maurice qui fait face à ces difficultés et nous devons faire avec » ! Sur l’Excise duty de 10 % sur l’alcool et les cigarettes,  le ministre Callichurn trouve que « c’est une bonne mesure pour décourager les consommateurs ». Il a aussi parlé des 500 millions alloués a la STC pour importer des commodités pour pouvoir vendre à meilleur marché aux consommateurs et aussi des Rs 1.4 milliard injecté cette année-ci pour pouvoir garder les prix au même niveau. Il est revenu sur cette première « Le prix des couches sera régularisé et contrôlés, ainsi que d’autres produits de bébés ou la marge est énorme ».

Kailesh Jagutpal- « Ce budget est au-delà de mes espérances »

Le ministre de la Santé félicite et remercie le Dr Renganaden Padayachy et aussi le Premier ministre pour un tel budget dans une période actuelle. « Ce budget a pris en considération les challenges, environnementaux, touristique, hausse des prix générales, l’humain et le développement humain, la croissance, et la protection des diverses couches sociales. Le budget a fait provision de satisfaire tout le monde ». Pour son ministère, « la santé a reçu un budget de Rs 14,7 milliards. A part les Recurent Expenditure, il y a les infrastructures, où on a reçu les finances pour l’Ayush Centre, les Mediclinics, NICU, Néo Natal, Autism Clinic dans différents centres. Il y a davantage de provisions pour plus d’employés de différents grades, soit 1350 employé dans la Santé ». Il est aussi tres satisfait que le Primary PCI ou uniquement l’hôpital Jeetoo était équipé sera maintenant aussi accessible aux Victoria Hospital et le Cardiac Trust « Le patient cardiaque est plus avantagé ainsi que l’équipe médicale. Donc, dès que le patient cardiaque gagne les lieux, on peut le préparer plus vite, soit le tromboniser, mais à la fois faire son engio et même lui poser un Stent en même temps. Nous avons fait provision pour la population âgée, mais aussi pour équiper chaque hôpital d’un spécialiste en gynécologie. Les gynécologues seront en service 24 /7 » Il a aussi parlé de la provision faite pour le bien de l’hôpital Brown Sequard, soit pour transférer les patients qui représentent des cas moins graves dans d’autres centres pour des assistances moins sérieuses.

Alan Ganoo- « le ministre a fait comme un magicien. »

Le ministre des Transports ne pouvait pas espérer mieux « C’est un budget remarquable. Ce budget a pris des mesures pour faciliter l’Île Maurice dans sa reprise économique post Covid et post guerre Russo-ukrainien. Le ministre des Finances a allégé tous les secteurs de l’économie. Au niveau de commerce, nous avons un système de Cabotage entre l’île Maurice et l’Inde et l’île Maurice et les pays de l’Afrique de l’est. C’était un projet longuement discuté, mais abouti maintenant avec la signature des accords FTA avec l’Inde ainsi qu’avec le continent africain où le commerce pourra se faire avec nos propres bateaux et aidera grandement au commerce. Je ne reparlerai pas des projets plus populaires tel le Welfare State, Il y a eu un flash floods des mesures sociales et aussi dans l’intérêt de la classe moyenne qui ont moins de Rs 50,000 par mois et aussi ceux du lower middle class qui ne payeront plus la taxe municipale ». Il a aussi fait les éloges de ce budget envers l’Ecologie ou il y a une panoplie de mesures. « Moi comme ministre des transports, avoir des voitures électriques va grandement aider l’Ecologie et surtout la provision pour 200 bus électriques va aider grandement le secteur du transport. Il y a eu tant de facteurs qui ont contribué, tel le prix du diesel, qui ont empêché la modernisation des flottes de transport. Il y a aura un nouveau fleet management service des bus. « Il a tenu à ajouter : ‘Sans la Covid 19 et la guerre russo-ukrainienne, je n’imagine même pas ou Maurice aurait été ? ce budget est l’antidote des crises. »

Deepak Balgobin- « Faire de Maurice un smart country !

Comme première réaction le ministre a qualifié le Budget de « Pour le Peuple ». Concernant les TICs, « même pendant la pandémie, ce secteur est resté en croissance. Il y a eu plusieurs compagnies étrangères qui viennent s’implanter dans le pays. Et maintenant nous sommes dans la phase de formation des jeunes dans les divers secteurs liés à la nôtre ». En ce qui concerne les facilités digitales pour les applications des certificats de moralité, le paiement des amendes et tout ce qui concerne la digitalisation des services du gouvernement le ministre Balgobin a livré « nous pouvons même faire une application pour le certificat de naissance en ligne. En somme, c’est pour la digitalisation du pays qui représente aussi un grand gain de temps. Ceci est très positif. Notre écosystème d’infrastructures dans le TIC est très solide et nous sommes parmi les rares pays africains fibrés à 100 %. Notre accès à l’Internet est facile, 99 % de connectivité sur le pays, 127 % de Broad band Connectivity et 150 de mobile network. Avec ces différentes mesures, ce secteur va continuer à gagner en termes de croissance. E- passport est un projet sous le PMO. Mais nous allons digitaliser tous les secteurs. Le but est de devenir un digital hub et de faire de Maurice une smart country ! »

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles