19.4 C
Port Louis
Friday, June 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Sooroojdev Phokeer : Se Rendre Au Poste De Police Le Plus Proche Ou Au Tribunal

Doit Lire

Au début de cette séance parlementaire, le Président a fait trois annonces concernant l’exercice de tirage au sort pour la hiérarchie des questions parlementaires inscrites au Feuilleton. Il a déclaré qu’il y avait des allégations de Patrick Assirvaden. Dans sa première annonce, Sooroojdev Phokeer a déclaré qu’il s’agissait d’un processus purement administratif au cours duquel le Président n’était même pas présent lors de l’exercice de vote. “En ce qui concerne les allégations selon lesquelles j’aurais un code secret, son existence est purement fictive”, a-t-il déclaré avant de demander à Patrick Assirvaden de se rendre au poste de police le plus proche ou d’aller au tribunal pour régler la situation s’il n’est pas convaincu.

Dans une autre annonce, le Président a condamné les allégations de l’Honorable Patrick Assirvaden qui, selon lui, a insinué qu’il y a eu “mardaye et magouille”. Pour Sooroojdev Phokeer, le député de l’opposition a attaqué l’intégrité du greffier et des fonctionnaires administratifs de l’Assemblée nationale.

Lors de la dernière annonce, il a déclaré avoir reçu une lettre de l’honorable Patrick Assirvaden dans laquelle il affirmait qu’il y avait eu un “détournement unilatéral de l’exercice de tirage au sort”. Le Président a insisté sur le fait qu’au cours de la séance d’aujourd’hui, la première question, pour le PMQT et l’heure des questions, est posée par l’opposition. Il demande au whip de l’opposition s’il maintient ces allégations. “Oui, je maintiens”, a répondu M. Assirvaden. Le Président déclare qu’il laisse la question à l’Assemblée.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles