23 C
Port Louis
Thursday, June 13, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Intempéries A Madagascar : Le Dernier Bilan Fait Etat De 34 Morts

Doit Lire

Selon le dernier bilan provisoire, publié par le Bureau national de la gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), suite aux intempéries des derniers jours à Madagascar, 34 personnes ont perdu la vie.

Des pluies diluviennes ont touché la capitale malgache, Antananarivo, ainsi que la partie est et ouest de la Grande Île, ces derniers jours. D’après le dernier bilan provisoire publié par le Bureau national de la gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), 34 victimes sont recensées, suite à ces intempéries.

Le bureau fait également état de 62 112 sinistrés répartis dans sept régions et 35 262 personnes ont été déplacées de leurs habitations inondées. Elles ont été réparties sur 63 sites d’hébergement.

A Manjakandriana, trois personnes dont une femme de 68 ans, un jeune de 14 ans et un autre de 21 ans ont perdu la vie dans la journée de dimanche, selon les informations de la gendarmerie de cette localité. Des éboulements ayant causé l’effondrement des maisons sont à l’origine de la plupart des décès. Dans les localités de Mantasoa, de Sabotsy Namehana, d’Ambatoloana et d’Ambohimanga Rova, un décès par localité a été enregistré.

Storms In Madagascar

Un appel urgent a été lancé, en milieu de la nuit, par le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) pour les habitants de la Haute Ville d’Antananarivo. Les habitants situés dans plusieurs quartiers étaient priés de quitter leurs habitations suite à un glissement de terrain qui se serait produit au-dessous de la Cathédrale d’Andohalo et des risques imminents d’éboulements sur les flancs ouest et est de Manjakamiadana,

Les habitants d’Amparibe, Ambatovinaky, Ankadilalana, Tsimialonjafy, Tsarafaritra, Ambohipotsy, Andohinimandry, Faliarivo Ambanidia, Manjakamiadana et Andafiavaratra étaient invités ainsi à quitter les lieux dans la nuit. Policiers et militaires se sont par la suite mobilisés pour sensibiliser les habitants d’Ampamarinana à suivre les consignes données.

Dans les quartiers situés en basse altitude, situés à proximité immédiate des rivières de l’Ikopa, de Sisaony et de Mamba, les habitants ont également été priés de quitter leurs domiciles dans un autre avis lancé par le BNGRC dans la soirée. Le directeur général de l’Autorité pour la protection contre l’inondation de la plaine d’Antananarivo (APIPA), Ranto Rakotonjanahary, a expliqué que les trois rivières sont encore placées en vigilance rouge, c’est-à-dire que le risque de crue y est imminent. Ces rivières peuvent à tout moment sortir de leur lit. C’est la raison pour laquelle, un appel à quitter les lieux pour les habitants concernés par l’avis lancé par le BNGRC a été diffusé, a-t-il ajouté.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles