25.2 C
Port Louis
Saturday, July 20, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Steven Obeegadoo : Le Contrat A Déjà Eté Attribué Pour Le Sauvetage Du Navire De Pêche FV YU FENG

Doit Lire

Le contrat GISA a déjà été attribué à Bridge Maritime Limited, une société de sauvetage sud-africaine, car la priorité est maintenant d’enlever tout le carburant et l’huile lourde à bord du navire de pêche taïwanais FV YU FENG no 67 échoué près de l’île sud de St Brandon. Une équipe quitte donc l’île Maurice demain pour évaluer la situation, tandis que le matériel de sauvetage nécessaire sera envoyé à St Brandon depuis Mombasa, au Kenya.

Le Premier Ministre (PM) par intérim, Ministre du Logement et de l’Aménagement du Territoire, Ministre du Tourisme, M. Louis Steven Obeegadoo, a fait cette déclaration, aujourd’hui, lors d’une conférence de presse tenue au New Treasury Building à Port Louis.

Le vice-Premier ministre, ministre de l’administration locale et de la gestion des risques de catastrophes, Dr Mohammad Anwar Husnoo ; le procureur général, ministre de l’agro-industrie et de la sécurité alimentaire, M. Maneesh Gobin ; le ministre de l’économie bleue, des ressources marines, de la pêche et de la navigation, M. Sudheer Maudhoo ; et d’autres personnalités étaient également présents.

Le Premier ministre par intérim, M. Obeegadoo, a souligné que l’objectif est maintenant de sauver le FV YU FENG le plus tôt possible et dans les plus brefs délais afin de s’assurer qu’aucun dommage ne soit causé à la faune et à la flore de l’île sud de St Brandon. Il a fait remarquer qu’il faudra une dizaine de jours pour mettre en place tous les équipements nécessaires avant de commencer à sauver le navire échoué, ce qui, selon lui, ne prendra que quelques heures.

FV YU FENG

Il a souligné que le gouvernement fait de son mieux pour assurer l’enlèvement efficace du carburant et de l’huile lourde du navire dans les meilleurs délais, et que de l’aide a également été demandée à des pays amis, notamment la France, l’Inde, l’Australie, l’Afrique du Sud, ainsi qu’au Programme des Nations Unies pour le développement.

En outre, le Premier ministre par intérim a également informé que le ministère de l’Environnement, de la Gestion des déchets solides et du Changement climatique travaille avec un consultant afin d’évaluer la situation d’un point de vue écologique et de s’assurer que les mesures appropriées sont prises en temps opportun.

Il a néanmoins admis que le sauvetage du navire de pêche comporte certains risques, tels que les mauvaises conditions météorologiques, qui échappent au contrôle des autorités compétentes. Toutefois, a-t-il souligné, une équipe de la Garde côtière nationale, qui a mis en place un poste de commandement des interventions sur l’île sud de St Brandon, assure une surveillance constante. Des barrages flottants de 195 mètres ont également été déployés autour du navire de pêche, a-t-il ajouté.

En outre, le Premier ministre par intérim Obeegadoo a souligné que le navire échoué se trouve toujours au même endroit que le 5 décembre 2022, c’est-à-dire à 0,8 mille nautique de l’île sud de St Brandon, qu’il n’y a pas de brèche dans sa coque à ce jour, qu’il n’y a pas d’éléments indiquant que du pétrole lourd ou du diesel se soit déversé dans la mer et que la faune et la flore n’ont pas été affectées. Il a également mentionné que le Dornier est utilisé régulièrement pour surveiller la situation, ainsi que le CGS Valiant et le CGS Barracuda.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles