23.6 C
Port Louis
Monday, May 27, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Santé: L’enquête Sur Les Maladies Non Transmissibles 2021 Lancée A Camp Diable

Doit Lire

L’enquête 2021 sur les maladies non transmissibles (MNT) a été lancée samedi matin à la salle Anjuman de Camp Diable en présence du ministre de la Santé et du Bien-être, le Dr Kailesh Kumar Singh Jagutpal.

L’objectif global est d’obtenir un nouvel aperçu de la charge de morbidité grâce à la collecte de données pertinentes, sensibles et scientifiques permettant aux décideurs et aux professionnels de la santé de prendre les bonnes décisions en matière de prévention et de gestion des maladies non transmissibles.

Non-Communicable Diseases Survey 2021

Dans son allocution, le Dr Jagutpal a souligné que cet exercice visera quelque 4 300 Mauriciens âgés de 20 à 74 ans, répartis en 15 groupes dans le pays. L’objectif principal sera de déterminer la prévalence du diabète de type 2, de l’hypertension, des maladies cardiovasculaires et de leurs facteurs de risque associés dans notre population, a-t-il précisé.

Les participants seront testés pour des paramètres tels que la microalbumine et la pression sanguine.  Un échantillon de sang sera également prélevé et la charge en glucose évaluée. En outre, tous les participants âgés de plus de 35 ans subiront un électrocardiogramme et seront également évalués dans le cadre d’une étude sur l’apnée du sommeil dans la population mauricienne.  Les participants atteints de diabète subiront également un dépistage rétinien. La vélocité de l’onde de pouls des participants, qui est un indicateur de la performance des artères, sera également évaluée.

Non-Communicable Diseases Survey 2021

Le Dr Jagutpal a souligné que les résultats et les recommandations de l’enquête permettront au ministère de revoir sa stratégie en ce qui concerne la réponse du service de santé publique. L’enquête NCD 2021 apportera aussi sans aucun doute un nouvel éclairage sur la situation actuelle à Maurice, a-t-il ajouté.

Le ministre de la Santé a indiqué que cet exercice a mobilisé quelque 250 employés du ministère de la Santé et du Bien-être, ajoutant qu’il s’est également assuré la collaboration de diverses institutions internationales dans son effort pour recueillir de précieuses informations. Il s’agit notamment d’experts de l’Université Monash en Australie, de l’Institut du cœur et du diabète Baker IDI, de l’Université d’Helsinki, de l’Université OULU basée en Finlande, de l’Hôpital universitaire UMEA de Suède, de l’Imperial College du Royaume-Uni et de l’Organisation mondiale de la santé.

Non-Communicable Diseases Survey 2021

Plusieurs professionnels étrangers assisteront le ministère de la Santé et du Bien-être dans la réalisation de l’étude. Il s’agit de : Le professeur Tuomilehto, qui a travaillé aux côtés du ministère pour la préparation de six enquêtes sur les maladies non transmissibles à Maurice et de quatre enquêtes sur les maladies non transmissibles à Rodrigues ; le professeur Soderberg, qui a une connaissance approfondie des maladies de la circulation pulmonaire et de la transplantation cardiaque ; et M. Stenback, qui effectue actuellement une recherche sur les effets de l’activité physique sur le métabolisme, la santé et la maladie, tout en évaluant les relations entre le diabète de type 2 et l’activité physique.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles