28.6 C
Port Louis
Monday, December 5, 2022

Download The App:

Read in English

spot_img

Ramgoolam : Nous Allons Réformer La Police Et Le Système Judiciaire

Doit Lire

Dans son discours au congrès annuel, Navin Ramgoolam a insisté sur l’importance de proposer des changements profonds, des “changements radicaux”. Il s’est concentré sur deux institutions, la police et le système judiciaire. “Nous avons besoin de réformes”, a-t-il déclaré. Concernant le système judiciaire, Navin Ramgoolam a déclaré qu’une cour constitutionnelle était essentielle. “Nous l’avons vu avec les pétitions électorales. Il n’est pas acceptable que nous ayons dû attendre 3 ans pour qu’elles soient entendues. Car c’est la légitimité d’un gouvernement qui est en jeu”, a-t-il ajouté.

Le leader du PTr a également évoqué l’état des tribunaux de district. “Il n’y a pas d’installations. Les gens doivent attendre longtemps. Les magistrats ne travaillent pas dans un environnement adéquat. Il en va de même pour la police. Il y a un manque de technologie. Il est donc impossible de rendre des jugements dans un délai raisonnable”, a-t-il déclaré.

Annual Congress - PTr

Navin Ramgoolam a également mentionné un autre aspect important. Selon lui, les nominations dans le système judiciaire doivent être revues. “Un employé ne devrait pas être dépendant du gouvernement. Même la Commission des services judiciaires et juridiques doit être plus transparente”, a-t-il déclaré.

Il a expliqué qu’un jeune avocat qui n’est pas brillant peut être embauché dans le bureau du procureur et devenir un jour magistrat et juge. “C’est un mauvais système. Il doit être revu. Il crée des frustrations. Ailleurs, de grands avocats peuvent devenir magistrats.  Il a expliqué que la révision du système sera la mission du prochain procureur général qu’il nommera. “Ce sera quelqu’un qui fera la différence. Il donnera des conseils indépendants au gouvernement. Et ce ne sera pas n’importe qui !

Annual Congress - PTr

Pour Navin Ramgoolam, c’est tout le système qui doit être revu. Il n’est pas acceptable, selon lui, que le Premier ministre donne des ordres à la police. Selon lui, la CCID est devenue “une arme politique”.

“Pas d’alliance avec le MSM”

Navin Ramgoolam a souligné l’importance de rassembler les gens. Mais il a dit qu’il y a une rumeur qu’il veut réfuter. “Certaines personnes disent qu’il peut y avoir une alliance entre le MSM et le PTr, lisez mes lèvres. Jamais ! Jamais”, a-t-il déclaré. Il a clairement indiqué lors de son discours que dans tout arrangement, le Parti travailliste sera le moteur Il a également réfuté les rumeurs selon lesquelles il pourrait entrer à la State House une fois au pouvoir. “Ce ne sera pas le cas. Vous ne pouvez pas demander à un général de se battre et, après la victoire, lui dire d’aller se reposer”, a-t-il déclaré, tout en soulignant que de nombreux membres du PTr peuvent prendre la relève.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles