24.8 C
Port Louis
Thursday, July 25, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Quelque 2 500 Emplois Sont À Pourvoir Dans Le Secteur Hôtelier Déclare Le Ministre Callichurn

Doit Lire

La nécessité d’analyser les moyens d’encourager les Mauriciens à prendre un emploi dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie a été soulignée, hier, par le ministre du Commerce et de la Protection des consommateurs et ministre du Travail, du Développement des ressources humaines et de la Formation, M. Soodesh Callichurn, lors d’un atelier organisé à Ebène dans le cadre de la Journée mondiale du tourisme 2022, célébrée chaque année le 27 septembre. Le thème retenu cette année est “Repenser le tourisme”.

L’atelier, organisé par l’Institut mauricien de formation et de développement (MITD) de l’École hôtelière Sir Gaëtan Duval, vise à réunir les acteurs du secteur du tourisme et de l’hôtellerie afin de relever les défis en matière de ressources humaines dans ce secteur.

Le ministre Callichurn a insisté sur les efforts concertés du gouvernement pour former les gens et encourager les employeurs à recruter dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie. À cette fin, il a énuméré plusieurs mesures budgétaires. Elles comprennent : l’augmentation de l’allocation mensuelle versée aux apprentis, qui passe de Rs 6 000 à Rs 8 000 ; et l’introduction du “Prime à l’Emploi Scheme” avec l’octroi d’une prime mensuelle pouvant atteindre Rs 15 000 pour la première année d’emploi de 10 000 jeunes âgés de 18 à 35 ans et de femmes âgées de 50 ans maximum. “Nous accordons à nouveau une aide à tous les stagiaires du MITD, qui n’auront même pas à payer leurs frais d’examen”, a-t-il déclaré.

Students at Ecole Hôtelière Sir Gaëtan Duval

Suite aux campagnes de vaccination mondiales et à la reprise des voyages internationaux, il a souligné que l’industrie a commencé à se redresser tout en soulignant que les arrivées de touristes à Maurice devraient bientôt atteindre les niveaux pré-pandémiques. Cependant, il a déploré que le secteur ait perdu environ 4 500 emplois pendant les deux années de la pandémie. “Notre industrie du tourisme et de l’hôtellerie connaît une situation difficile et le redressement post-pandémie peut être compromis par la pénurie de travailleurs possédant les bonnes compétences”, a-t-il déclaré.

Le ministre a également souligné le manque d’intérêt des jeunes pour ce secteur. Il a également indiqué que les recommandations des secteurs public et privé permettront d’attirer, de former et de retenir les ressources humaines.

Le ministre a également parlé du suivi de la formation des apprentis en collaboration avec les hôtels qui, selon lui, doit être fait de manière plus rigoureuse et professionnelle pour éviter le pourcentage élevé d’abandons. Les employeurs, a-t-il déclaré, devraient jouer un rôle plus actif et réfléchi dans la formation sur le lieu de travail plutôt qu’un rôle passif afin d’attirer davantage de jeunes vers le secteur à long terme et de leur permettre de faire de brillantes carrières dans l’industrie.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles