23 C
Port Louis
Sunday, June 16, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

PNQ Agaléga : La Souveraineté De Maurice Sur Agaléga Reste Sauve !

Doit Lire

La PNQ de ce jeudi 28 juillet était encore une fois axé sur les développements infrastructurels à Agaléga, qui ont été financés dans l’intégralité par l’Inde à hauteur de Rs 8,8 milliards. Le Leader de l’Opposition avait 7 questions en réserve pour le Premier Ministre, Pravind Jugnauth. Ce dernier n’est pas tenu de dévoiler le contenu de l’accord bilatéral entre les gouvernements mauricien et indien. Mais le PM a toutefois avancé que cet accord ne compromettra en rien la souveraineté de Maurice sur Agaléga.

Les 7 questions de Xavier Luc Duval

Elles se portaient sur la présence de militaires indiens à Agaléga après l’achèvement des travaux, et combien, la taille des deux hangars, seront-ils habilités pour des avions anti-sous-marins Poseidon B737 et si cette partie est conforme aux accords bilatéraux, autorisation ou interdiction de navires à propulsion nucléaire et des armes nucléaires. Il y avait aussi une question sur le nombre des constructions et des aménagements de dortoirs. La question largement débattue a été si la jetée sera gérée par Cargo Handling Corporation et l’aéroport par Airports of Mauritius Ltd. Idem pour la question sur la construction de 50 maisons pour les Agaléens et la date d’achèvement prévue. Actuellement, il a été annoncé que les travaux, entrepris et financés par l’Inde à hauteur de Rs 8.8 milliards, sont à 88% achevés.

Comme évoqué, la clause de confidentialité a laissé plusieurs questions sans réponses. Mais sur la question de la gestion, le PM a affirmé que «   la gestion de la jetée et de l’aéroport seront en effet sous la responsabilité des autorités mauriciennes. Des amendements légaux seront nécessaires » utilisant le terme « mandated »

Ni une base militaire ni d’armes nucléaires

Pravind Jugnauth a tenté de dissiper tout malentendu sur une éventuelle transformation d’Agaléga en base militaire comme l’a sous-entendu le Leader de l’Opposition. « Agaléga n’est pas en passe de se transformer en une base militaire. Il n’a jamais été question de vendre la souveraineté d’Agaléga à quelconque pays… ». Le Premier Ministre a aussi avancé que tout avion ou navire devant utiliser les plateformes à Agaléga, soit la piste d’atterrissage et la jetée, devra impérativement avoir l’accord du gouvernement mauricien. Il a pris, pour exemple Maurice, en disant « de 2014 à 2021, les 96 avions militaires, qui ont atterri à Maurice, ont dû obligatoirement obtenir l’approbation du gouvernement ». Il a fait comprendre qu’il n’y a pas de problématique à ce niveau.  Sur la question des armes nucléaires, le PM a rappelé le Pelindaba Treaty, qui n’autorise pas le stockage d’armes de telles natures, ni la possession, ni la recherche ou encore, la fabrication. « L’île Maurice a signé le Traité le 11 avril 1996 et l’a ratifié le 24 avril 1996 et est entré en vigueur le 15 juillet 2009 après avoir obtenu le nombre requis de ratifications. L’île Maurice a adhéré au Traité de Pelindaba, compte tenu de notre position et de notre engagement en faveur de la non-prolifération et de la promotion de la coopération dans le domaine des utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire. Depuis lors, l’île Maurice n’a pas modifié sa politique en la matière ».

50 maisons NHDC livrées en fin 2024

Sur la question des dortoirs, le PM a avancé que « les quartiers près des hangars pourront contenir approximativement 140 lits et la facilité près de la jetée aura une capacité d’accueil pour 22 lits. Sur la question de la construction de 50 maisons à Agaléga ». Pravind Jugnauth a avancé que le projet NHDC sera une réalité. « L’appel d’offres sera lancé en septembre prochain et le contrat sera alloué en décembre 2022. Les travaux seront à hauteur de Rs 347 millions et débuteront en janvier 2023 et devront prendre fin en décembre 2024. Les 50 maisons seront de type duplex, en béton avec un toit en tôle. 36 unités seront situées dans l’île du Nord au Village Vingt-Cinq et 14 unités dans l’île du Sud au Village Sainte-Rita. Chaque unité de logement aura une surface nette d’environ 55,1 mètres carrés et comprendra deux chambres à coucher, une cuisine, une salle à manger/salon, des toilettes et une salle de bains et une véranda. Les maisons seront équipées d’un système individuel de collecte d’eau de pluie. Deux installations de désalinisation seront construites ainsi qu’un système de photovoltaïque qui fournira de l’électricité à chaque maison. »

Clause de confidentialité

La clause de confidentialité a été brandie envers les autres questions du Leader de l’Opposition. Le ton est monté des deux côtés.  Si XLD a accusé PKJ de « Haute Trahison », PKJ l’a accusé de faire du « Indian Bashing ». XLD a, par ailleurs, évoqué que la presse indienne fait état de la construction d’une base militaire indienne à Agaléga et que le PM n’a pas du tout commenté ou réfuté ce point. Le Leader de l’Opposition a été rappelé à l’ordre par le Speaker mais XLD n’a pas manqué de lancer qu’il est impératif que les Mauriciens soient informés du contenu de l’accord. Soorojdev Phokeer a alors donné plus de lumière sur la clause de confidentialité en prenant en comparaison le contrat signé par le gouvernement PTr/PMSD auprès de la Chine concernant le développement à Jin Fei où des détails n’ont pu être révélés sous la clause de confidentialité.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles