20.2 C
Port Louis
Sunday, July 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Mondial 2022: Les Bleus Piétinent Encore, Les Pays-Bas Cartonnent

Doit Lire

Les Bleus ont signé un nouveau match nul dans leurs qualifications au Mondial-2022, samedi en Ukraine (1-1), peinant à évacuer les doutes qui les accompagnent depuis l’Euro.

Sept rencontres se déroulaient samedi soir dans le cadre de la cinquième journée des qualifications pour la Coupe du monde 2022 de football. Dans le groupe D, la France n’a pu faire mieux que 1-1 en Ukraine. De leur côté, les Pays-Bas ont également empoché trois points dans leur confrontation face au Monténégro en s’imposant 4-0, grâce, notamment, à un doublé de Memphis Depay.

Les champions du monde, peu flamboyants en attaque et fragiles en défense, ont étiré leur mauvaise série à cinq rencontres, concédant l’ouverture du score pour la cinquième fois de suite avant de réagir péniblement, grâce à Anthony Martial (50e), auteur de son deuxième but en sélection.

Si Didier Deschamps et ses joueurs répètent inlassablement que l’élimination précoce en huitièmes à l’Euro est digérée, la performance du soir, sans idée ni révolte collective, épaissit les inquiétudes, trois jours après la rentrée poussive contre la Bosnie-Herzégovine (1-1) et six mois après un match aller comparable (1-1).

Elle plonge aussi les Bleus dans une situation comptable assez précaire.

World Cup - France

Avec deux victoires et trois nuls, les Bleus conservent certes leur première place du groupe D et leur avance de quatre points sur les Ukrainiens. Mais un nouvel opposant se fait menaçant: la Finlande.

Victorieux dans l’après-midi du Kazakhstan (1-0), les Finlandais comptent deux matches de moins que les Bleus et n’accusent un retard que de quatre points, avant de se rendre à Lyon mardi (20h45) pour défier les champions du monde.

Les Pays-Bas, séduisants samedi à Eindhoven, se sont maintenus dans la course à la qualification pour le Mondial-2022 en dominant le Monténégro 4 à 0, grâce notamment à un très bon Memphis Depay, auteur d’un doublé.

Dans le groupe F, Israël n’a fait qu’une bouchée de l’Autriche en s’imposant 5-2 à domicile. Les buts israéliens ont été marqués par Manor Solomon (5e), Munas Dabbur (20e), Eran Zahavi (33e, 90+1) et Shon Weissman (59e). Les Autrichiens ont réduit le score peut avant la mi-temps par l’intermédiaire de Christoph Baumgartner (42e), Marko Arnautovic entretenant l’espoir en ramenant les siens à un but à la 55e minute. .

De leur côté, les Écossais ont également pris le meilleur sur la Moldavie via une réalisation de Lyndon Dykes (14e).

Avec 5 victoires en 5 rencontres, les Danois sont largement en tête du groupe F avec cinq points d’avance sur Israël et sept sur l’Ecosse.

Obligés de s’imposer après la victoire de la Norvège plus tôt dans l’après-midi, les Néerlandais ont répondu présents dans le groupe G sur leur pelouse face au Monténégro. Memphis Depay (38e, 62e), Georginio Wijnaldum (70e) et Cody Gakpo (76e) ont permis aux troupes de Louis Van Gaal d’empocher trois points précieux dans la lutte pour la première place.

En déplacement à Gibraltar, la Turquie entendait bien reprendre les commandes du groupe G à l’issue des 90 minutes. Longtemps muets, les Turcs vont débloquer le marquoir à la 54e minute via Ibrahim Dervisoglu avant que Hakan Calhanoglu ne double la mise une dizaine de minutes plus tard (65e). En faisant 0-3, Kenan Karaman allait donner au score son allure finale (83e).

Trois équipes se tiennent au coude à coude en tête de ce groupe G après cinq rencontres. Les Turcs mènent la danse avec onze points, juste devant les Pays-Bas et la Norvège avec dix points.

Afin de garder le contact avec la Russie dans le groupe H, les Croates devaient s’imposer sur le terrain de la Slovaquie. La Croatie a dû attendre la fin de rencontre avant de trouver l’ouverture grâce à Marcelo Brozovic, auteur du seul but du match (86e).

La Russie occupe la première place du classement du groupe H avec 10 points a égalité avec la Croatie. La Slovénie et la Slovaquie suivent avec respectivement sept et six unités.

La troisième rencontre du groupe opposait les Iles Féroés et le Danemark. Leaders du groupe avant cette cinquième journée, les Danois ont tenu leur rang grâce à un but de Jonas Wind en toute fin de rencontre (85e), pour faire 0-1.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles