22.8 C
Port Louis
Wednesday, May 29, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Meurtre De Stephen Daniel Collet A Rodrigues : L’enquête Préliminaire A Débuté Devant Le Magistrat

Doit Lire

Dans l’affaire du meurtre de Stephen Daniel Collet (Eddy) survenu le 21 avril 2018, l’enquête préliminaire a débuté au tribunal de Port Mathurin le 20 avril dernier devant le Magistrat R. K. Hurdowar et a continué le lendemain. Les deux accusés dans cette affaire, Jean Patrice Azie et Benoit Ravina (Tigro) étaient présents en cour. Une quarantaine de témoins sont assignés dans cette affaire. Dont le médecin légiste Sudesh Kumar Gungadin, le médecin de service à l’hôpital QEH qui a constaté le décès de la victime, des policiers, le représentant de ‘Mauritius Telecom’, les deux frères de la victime, Stephano Collet et Ezekiel Collet, ainsi que d’autres témoins. L’affaire sera à nouveau entendue le 21 juillet prochain. Et à l’issue de cet exercice, le Magistrat devra soit rendre son verdict après quelques jours, ou alors renvoyer l’affaire aux assises à Maurice pour la sentence. Pour rappel, Stephen Daniel Collet, un ex-habitant de Trèfles, avait été trouvé par son frère Stephano Collet, gisant inconscient dans une mare de sang sur un ‘track road’ à quelques mètres de son domicile. Et selon Sudesh Kumar Gungadin, la victime avait succombé à une fracture du crâne, causée par un coup violent qu’il aurait reçu à l’arrière de la tête, et qui a provoqué un enfoncement et un éclatement du crane. Ce qui a également provoqué une importante hémorragie interne. Un coup qui avait été asséné avec beaucoup de force à l’aide d’un morceau de bois ou d’un objet en métal. Les pièces à conviction ont aussi été présentées en cour. Notamment les vêtements que portait la victime au moment des faits, ainsi que ceux des accusés. Les deux accusés ont retenu les services de Me Rex Stephen et Me Avinesh Dayal pour assurer leur défense.

Stephen Daniel Collet

Lors de son audition, Stephano Collet, a raconté ce qui s’est passé en sa présence le jour du drame. A noter qu’au moment des faits, des rumeurs avaient circulé à l’effet que le véhicule d’un politicien, un candidat malheureux aux dernières élections régionales, aurait été impliqué dans cette affaire. Mais au tribunal, un officier de police qui avait effectué des prélèvements sur le véhicule a certifié qu’aucune trace de sang ou d’accident n’avait été décelée sur le dit véhicule. De ce fait, le témoignage du politicien n’a pas été nécessaire. D’autres témoins, notamment l’autre frère de la victime, Ezekiel Collet, seront entendus le 21 juillet.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles