24.7 C
Port Louis
Monday, July 22, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

L’île Maurice Entend Se Positionner Comme Un Centre Financier International Durable, Déclare Le PM

Doit Lire

Maurice a l’intention de développer un cadre environnemental, social et de gouvernance d’entreprise (ESG) pour positionner le pays comme un centre financier international durable, a déclaré le Premier ministre, M. Pravind Kumar Jugnauth, hier, à l’hôtel Intercontinental de Balaclava. Il prononçait son discours d’ouverture de la 17e édition de la Conférence économique africaine (CEA) qui se tient du 9 au 11 décembre à Maurice. L’AEC 2022 se concentre sur le thème “Soutenir le développement intelligent du climat en Afrique”.

Le ministre des Finances, de la Planification économique et du Développement, le Dr Renganaden Padayachy, l’économiste en chef par intérim et vice-président de la Banque africaine de développement (BAD), le professeur Kevin Urama, l’administrateur assistant, directeur régional pour l’Afrique du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Mme Ahunna Eziakonwa, et le secrétaire exécutif adjoint et économiste en chef de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), le Dr Hanan Morsy, se sont également adressés au public lors de la cérémonie d’ouverture.

S’exprimant sur l’engagement du gouvernement en matière d’atténuation du changement climatique, le Premier ministre a souligné que les obligations de chaque accord de régulation du climat sont en cours de réalisation. À cette fin, il a énuméré certaines des mesures clés comprenant la mobilisation de ressources considérables depuis l’adoption de l’Accord de Paris en 2015 ; une somme de 150 millions de dollars US fournie pour soutenir l’agenda climatique ; la refonte du Fonds national pour l’environnement et le changement climatique en 2018 avec la fourniture de 50 millions de dollars US pour soutenir les mesures d’atténuation des inondations telles que la réhabilitation de la zone côtière dégradée et la gestion des déchets solides.

Pravind Jugnauth being welcomed by Renganaden Padayachy at 17th Edition of the African Economic Conference
Pravind Jugnauth accueilli par Renganaden Padayachy à la 17e édition de la Conférence économique africaine

La ministre Padayachy a également évoqué les impacts négatifs de la pandémie de COVID-19 sur l’économie mauricienne, le pays subissant une contraction de son produit intérieur brut (PIB) de 15 % en 2020. Exprimant une perspective positive de l’économie, il a indiqué qu’en 2022, la croissance du PIB s’élèvera à 7,2 % et au-delà de 5 % en 2023, tout en soulignant qu’en 2022, le PIB dépassera la marque historique de Rs 550 milliards et les investissements dépasseront Rs 105 milliards.

Le vice-président de la BAD, quant à lui, a appelé à une approche collaborative pour renforcer la réponse de l’Afrique au changement climatique et à ses effets d’entraînement. M. Urama a souligné la nécessité d’actions et de solutions concrètes. Il a ajouté qu’il est temps pour l’Afrique de devenir autosuffisante en termes de production de ses propres aliments et de développement d’infrastructures vertes.

Le directeur régional du PNUD, M. Eziakonwa, a souligné l’importance de protéger la planète et de soutenir les populations africaines avec des solutions intelligentes face aux multiples chocs économiques. Pour sa part, la Secrétaire exécutive adjointe de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA), Mme Morsy, a fait observer que la conférence sera l’occasion de synthétiser les discussions menées lors de la COP 27 et de proposer des recommandations pour soutenir un développement intelligent du point de vue climatique en Afrique.

17th Edition of the African Economic Conference
17e édition de la Conférence économique africaine

17e édition de la Conférence économique africaine

Organisée par la BAD, la Commission économique pour l’Afrique et le PNUD, la conférence a rassemblé environ 200 participants, à savoir des décideurs politiques, des experts du climat, des représentants du secteur privé et des chercheurs, pour discuter des défis posés par le changement climatique, identifier les opportunités et les stratégies permettant aux pays membres régionaux de renforcer leur résilience et de passer à des modes de développement à faible émission de carbone. La conférence sera également l’occasion de réfléchir à la manière dont les pays peuvent activement se reconstruire après la pandémie de COVID-19 grâce à des solutions intelligentes sur le plan climatique.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles