22.9 C
Port Louis
Thursday, June 13, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

L’histoire De Notre Pays Est A Jamais Liée A L’histoire Du Parti Travailliste Déclare Le Navin Ramgoolam

Doit Lire

En ce mercredi 23 février 2022, le Parti Travailliste fête ses 86 ans. A cette occasion, le chef du Parti, Dr. Ramgoolam s’est adressé à la Nation via sa page de Facebook, à savoir Ramgoolam Gen-Next.  Il est revenu sur les réalisations du parti au fil des ans, comme le droit de vote pour TOUS, les prestations sociales, les retraites, entre autres.  Le chef du Parti Travailliste a également commenté sur la situation du pays. Voici ci-dessous le message qu’il a adressé à la Nation ;

Mes chers compatriotes,

En ce jour mémorable du 23 février, nous célébrons le 86e anniversaire du Parti Travailliste, le parti politique qui a façonné l’île Maurice moderne et nous a tous libérés du joug colonial.

Nos réalisations sont inaltérables en termes historiques, sociaux et économiques : le droit de vote pour TOUS, les prestations sociales, les pensions pour les retraités, les veuves, les orphelins et les handicapés, le logement social, le système de santé gratuit, l’éducation gratuite, le transport gratuit pour les étudiants et les personnes âgées, pour ne citer que quelques-unes de nos réalisations.

L’histoire de notre pays est à jamais liée à l’histoire du Parti Travailliste, l’empreinte travailliste est partout autour de nous.

Le Parti Travailliste a eu cinq dirigeants avant moi.

Ces derniers se sont battus corps et âme contre une adversité féroce sans jamais plier le dos.

Dans quelques jours, nous célébrerons le 54e anniversaire de l’indépendance de notre pays, mais il est triste de voir que tout ce qui a été construit pierre après pierre, avec patience et persévérance, dans l’unité, est brisé.

Depuis les élections de 2014, nous ne pouvons que constater une érosion constante de nos valeurs et de nos principes. Les scandales continuent de s’accumuler sans jamais tenir compte des critiques.

Les nominations de parents et/ou de « roders bouttes » dans les institutions gouvernementales et au sein des organismes parapublics, le tout accompagné de salaires mirobolants, gaspillant les coffres de l’État et bafouant, jour après jour, la méritocratie.

Quant à la chasse aux sorcières qui a déjà coûté des milliards au pays, elle ne semble pas connaître de répit.

Les fonds publics continuent d’être dilapidés tandis que des contrats d’une valeur de centaines de millions sont alloués à des personnes proches du régime en place.

L’avenir économique semble donc très sombre, avec une roupie qui se déprécie visiblement et une inflation qui continue d’augmenter. La conséquence de cette catastrophe est la hausse des prix, qui est un véritable coup dur pour la population.

En conséquence, l’harmonie sociale est menacée tandis que la drogue se répand dans tous les coins du pays, faisant des ravages chez les jeunes. En conséquence, nous vivons dans une insécurité croissante et il n’y a plus de « loi et d’ordre ».

Récemment, un agent politique d’un parti gouvernemental a été assassiné parce qu’il allait dénoncer la fraude électorale. Les coupables courent toujours…

Aujourd’hui, notre démocratie est méconnaissable. Le Parlement est devenu la risée de tous, car les droits des parlementaires de l’Opposition, et donc de leurs électeurs, sont constamment violés. En d’autres termes, notre auguste Assemblée a perdu sa splendeur ainsi que ses lettres de noblesse.

Les Mauriciens n’ont plus confiance dans le processus électoral suite au dépouillement des votes dans la circonscription n°19 où les bulletins de vote ont disparu comme par hasard ! Cette irrégularité, entre autres, est une attaque directe contre le droit de vote des concitoyens, sacré dans le contexte d’une démocratie. Aujourd’hui, ce droit garanti par la Constitution est ridiculisé et bafoué.

Lorsque des centaines de nos concitoyens se retrouvent dans l’impossibilité d’exercer leur droit de vote parce que leur nom a été retiré des listes électorales, la première victime n’est autre que la démocratie et, par extension, le peuple.

Vox populi vox dei.

Il ne se passe pas une semaine sans que la politique monétaire n’affaiblisse davantage notre démocratie. Les faibles se laissent tenter tandis que les lâches n’ont aucun mal à vendre leur âme et leur conscience au plus offrant.

L’implosion de l’Etat de droit est malheureusement devenue un spectacle quotidien… chaque jour, notre île, autrefois paradisiaque, glisse lentement mais sûrement dans un enfer dont un retour semble improbable à moins que notre peuple et surtout les jeunes ne décident de se réveiller et de prendre leur destin entre leurs mains; il n’est jamais trop tard !

L’expérience que j’ai acquise me permet de voir mon pays plonger dans des profonds abîmes et je sais pertinemment qu’il est vital de rassembler ceux qui veulent sauver leur patrie.

Plus que jamais, il est temps de rompre réellement avec le passé pour que nos générations futures ne subissent plus jamais cet assassinat quotidien de notre démocratie.

Ce renouvellement implique également la restructuration du PTR afin de préparer les jeunes à la prochaine génération. J’ai nommé ce processus « GEN-NEXT ».

La population et les jeunes ont surtout besoin de savoir qu’il existe une autre façon de s’impliquer en politique. Il n’y a pas que bassesse, défections et trahisons !

C’est pourquoi j’en appelle à tous nos patriotes et surtout à cette jeunesse pleine de rêves et d’idéaux pour qu’ils mettent de côté nos différences. Comme le dit le proverbe, « Quand le Sage nous montre la lune, ne regardons pas le doigt … »

Rassemblez-vous autour du Parti Travailliste pour libérer le pays de l’amateurisme et de l’autocratie qui gangrènent nos fondations ! Les Mauriciens méritent mieux et veulent enfin vivre libres et sereins dans une île Maurice meilleure avec des chances égales pour tous!

-Vive le Parti travailliste.

-Vive la République de Maurice.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles