23 C
Port Louis
Sunday, July 14, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

L’euro Atteint Son Plus Bas Niveau Depuis 20 Ans Par Rapport Au Dollar

Doit Lire

L’euro est tombé à son plus bas niveau depuis 2002 par rapport au dollar, dans un contexte de craintes d’une récession imminente dans la zone euro. La monnaie est tombée jusqu’à 1,0281 dollar, ce qui menace de la rapprocher de la parité avec le dollar.

La stabilité qui est souvent avancée pour justifier la parité fixe entre l’euro et le FCFA semble aujourd’hui voler en éclats. La monnaie européenne ne semble plus pouvoir se protéger elle-même face au dollar américain, et entraîne celle de la CEMAC et de l’UEMOA dans sa tourmente.

Mardi 5 juillet, l’euro, la monnaie commune à 19 pays européens, a reculé de 1,5% face au dollar américain, atteignant son niveau le plus bas depuis près de 20 ans, a pu constater l’Agence Ecofin. Les raisons de cette nouvelle baisse divergent, car il n’est pas toujours évident d’expliquer des mouvements brusques de marché sur une période courte.

Les analyses constantes semblent indiquer que les agents économiques craignent que la zone euro ne soit en récession. Mais un fait constant qu’on peut relever, c’est que l’inflation a atteint à fin juin, le niveau de 8,6%, principalement tirée par les prix de l’énergie dont les factures au niveau mondial se payent principalement en dollar US. Cette hausse généralisée des prix sur le marché mondial profite à la monnaie américaine qui est très sollicitée et sa valeur augmente.

La situation actuelle a poussé la Banque centrale européenne (BCE) à envisager de relever ses taux pour la première fois depuis 11 ans, lors de sa réunion du jeudi 21 juillet prochain. Les investisseurs sont insatisfaits de l’annonce faite par Christine Lagarde, présidente de la BCE, d’une hausse de 0,25%, et privilégient ainsi le dollar qui est plus rentable.

Aucune banque centrale ou ministère des Finances des deux sous-régions ne prévoyait un tel scénario. Les gains et les pertes devront être scrupuleusement analysés, alors que dans l’ensemble des pays, on se prépare déjà aux budgets de l’année 2023.

Pour les pays exportateurs de matières premières comme le pétrole, l’or, le gaz, le cacao, le coton, l’opportunité est réelle d’accroître les revenus d’exportation.

Aussi, pour les pays de la zone UEMOA dont la Banque centrale (BCEAO) a récupéré les réserves de change et les a placées majoritairement sur des actifs en dollars US, c’est aussi une bonne opportunité de générer des plus-values. Mais les deux sous-régions sont aussi importatrices de biens et services, et la zone euro, en proie à l’inflation, est un partenaire clé.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles