29 C
Port Louis
Monday, May 27, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Les Seychelles Sont Sur La Bonne Voie Pour Rembourser Leurs Dettes Extérieures, Déclare Le Gouvernement

Doit Lire

Les projections faites par le ministère des finances pour 2022 indiquent que les Seychelles ont un ratio dette/PIB de 68%, en baisse par rapport à 92% en 2020, lorsque la pandémie de COVID-19 a fortement touché la nation insulaire.

Selon les données du ministère, le stock total de la dette des Seychelles pour les trois premiers trimestres de 2022 s’élève à 17,6 milliards SCR (1,33 milliard de dollars), avec un peu plus de 7,76 milliards SCR (590 millions de dollars) dus à des créanciers multilatéraux, bilatéraux, commerciaux et privés.

Par rapport au trimestre précédent de la même année, la dette extérieure a augmenté de 307 millions SCR (23 millions $) au cours du troisième trimestre qui s’est terminé en septembre.

Cette augmentation est attribuée au décaissement continu de l’aide budgétaire du Fonds monétaire international (FMI) et d’un prêt de la Banque de développement du commerce (TDB) pour rembourser les engagements d’Etihad relatifs à la dette d’Air Seychelles et libérer la garantie sur les deux avions Twin Otter de la compagnie aérienne.

Le montant le plus important de la dette est dû à des créanciers multilatéraux tels que la Banque africaine de développement (BAD), la Banque européenne d’investissement (BEI), la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) et le FMI, entre autres. Cela représente un total de plus de 5,03 milliards de SCR (380 millions de dollars).

Lors d’une conférence de presse lundi dernier , le directeur général de la division de la gestion de la dette au ministère des finances, Dick Labonte, a déclaré que les Seychelles sont sur la bonne voie pour rembourser leurs dettes extérieures.

“Nous venons de régler notre dette avec la Libye et nous avons encore des dettes avec d’autres pays. Nous les remboursons conformément à nos accords et cela se fait en bons termes avec ces pays”, a expliqué M. Labonte.

Parmi tous les créanciers bilatéraux, les Seychelles doivent la somme la plus importante, soit 590 millions de SCR (43,4 millions de dollars) au Club de Paris. Le Club de Paris comprend le groupe des principaux créanciers – Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Japon, Russie et Royaume-Uni – dont le rôle est de trouver des solutions coordonnées et durables pour aider les pays débiteurs confrontés à des difficultés de paiement de leur dette.

Sur le plan intérieur, la dette des Seychelles s’élève à 9,80 milliards SCR (740 millions USD) à la fin du mois de septembre 2022, ce qui représente une augmentation de 0,2 % de la dette intérieure et de 4,1 % de l’encours de la dette extérieure.

L’augmentation de la dette intérieure est principalement attribuée à une augmentation du stock d’obligations du Trésor suite à une nouvelle émission en août. Une réduction a toutefois été constatée dans les stocks de bons du Trésor, de prêts et d’autres dettes, le gouvernement continuant à assurer le service de sa dette.

La majorité de la dette intérieure est sous forme de titres, dont les obligations du Trésor représentent la majeure partie, soit 60,5 % du stock intérieur.

Le pays prévoyant un excédent budgétaire primaire de 330,3 millions de SCR (25 millions de dollars), soit une croissance de 1,1 % du PIB en 2023, les Seychelles devraient être en meilleure position pour rembourser leurs dettes.

“Sur la base des bonnes performances, à moyen terme, nous prévoyons que notre dette aura été réduite à 55,3 pour cent à la fin de 2025. Le gouvernement vise à réduire sa dette à environ 50 % en 2026, ce qui était l’objectif avant la pandémie. Tout cela sera soutenu par la bonne performance de l’économie et la bonne consolidation fiscale”, a déclaré M. Labonte.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles