19.4 C
Port Louis
Friday, June 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Les Dirigeants Africains Discutent Passeport Commun Et Zone De Libre-Échange Continentale

Doit Lire

Le ministre des transports terrestres et du métro léger, ministre des affaires étrangères, de l’intégration régionale et du commerce international, M. Alan Ganoo, a conduit une délégation lors de la 36e session ordinaire de la Conférence de l’Union africaine (UA) qui s’est tenue du 18 au 19 février 2023 à Addis-Abeba, en Éthiopie.

Plusieurs chefs d’État et de gouvernement, ainsi que des dignitaires, ont assisté au sommet de l’UA, notamment le président de la République d’Afrique du Sud, M. Cyril M. Ramaphosa ; le président de la République du Nigeria, M. Muhammadu Buhari ; le président de la République du Sénégal, M. Macky Sall ; le président de la République du Rwanda, le président de la République d’Angola, M. Paul Kagame ; le président de la République de Madagascar, M. Andry Nirina Rajoelina ; le président de l’Union des Comores, M. Azali Assoumani ; le président de la République du Kenya, M. William. S. Ruto ; et le Secrétaire général des Nations Unies, M. António Guterres.

La Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine (Conférence de l’UA) a approuvé le thème de l’Année 2023 de l’UA – “Accélération de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine”, qui coïncide avec la 60e commémoration de la création de l’Organisation de l’unité africaine.

La mise en œuvre du thème de l’Année sera accompagnée d’une feuille de route qui consistera à mettre en œuvre d’autres projets phares tels que la Stratégie africaine des produits de base, le Passeport africain et la libre circulation des personnes, le Marché unique du transport aérien africain et les Institutions financières continentales.

L’Assemblée a délibéré sur la question de la paix et de la sécurité, en particulier les situations de crise, de conflit et de post-conflit sur le continent, ainsi que sur les résultats positifs tels que la récente trêve en Éthiopie.

Les questions thématiques comprenaient également la bonne gouvernance, le changement climatique, le financement et le renouvellement des mandats des missions des opérations de soutien de la paix de l’UA. La Conférence de l’UA a convenu à l’unanimité de la nécessité de maintenir l’unité et la solidarité africaines afin de parvenir à une paix et une sécurité durables sur le continent.

36th Ordinary Session of the Assembly of the African Union

En outre, la Conférence a examiné le rapport sur la crise alimentaire mondiale, exacerbée par le conflit Russie/Ukraine, et la nécessité de trouver une solution durable pour le continent.

L’Union des Comores a été nommée à la présidence de l’Assemblée de l’Union pour l’année 2023, succédant à la République du Sénégal. En outre, l’Union des Comores a soumis son instrument de ratification à la Commission de l’Union africaine, ce qui en fait le 47e et dernier État membre à ratifier l’accord établissant la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).

Dans son discours, le ministre Ganoo a félicité M. Azali Assoumani pour son accession au poste de président de l’UA et l’a assuré du soutien total de Maurice pendant son mandat. En tant que doyen de la région d’Afrique de l’Est, Maurice a contribué à faciliter les consultations entre le Kenya et les Comores et à résoudre la question de la candidature à la présidence de l’UA.

En ce qui concerne la question du changement climatique, le ministre Ganoo a souligné les défis auxquels l’Afrique et les petits États insulaires en développement sont confrontés et a proposé que le projet de résolution du Vanuatu à l’Assemblée générale des Nations unies pour un avis consultatif de la Cour internationale de justice sur le changement climatique soit examiné et approuvé par l’Union.

Le ministre Ganoo a eu des réunions bilatérales avec le président de la République du Zimbabwe, M. Emmerson Mnangagwa, le ministre des relations extérieures de la République d’Angola, l’ambassadeur Téte António, le ministre adjoint des affaires étrangères de l’Australie, M. Tim Watts, et le président du Parlement sahraoui, M. Hamma Salama. Il a également eu des discussions avec plusieurs dignitaires africains et étrangers.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles