20.6 C
Port Louis
Friday, May 24, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

L’église D’Angleterre Va Examiner L’utilisation De Termes Neutres Dans Les Prières

Doit Lire

L’Église d’Angleterre va examiner l’utilisation de termes neutres en termes de genre pour désigner Dieu dans les prières, tandis que l’institution séculaire a déclaré, mercredi, qu’elle n’avait pas l’intention de supprimer les services contemporains.

Ce concept montre que les gens prennent conscience de la manière dont l’utilisation des pronoms peut être offensante ou bouleversante pour ceux qui ne s’identifient pas au sexe qui leur a été attribué à la naissance.

Un porte-parole de l’Église a déclaré : “Les chrétiens reconnaissent depuis les temps anciens que Dieu n’est ni masculin ni féminin.”

Il a ajouté : “Pourtant, la variété des manières de s’adresser à Dieu et de le décrire que l’on trouve dans les Écritures n’a pas toujours été reflétée dans notre culte.”

Il a également déclaré qu’il n’y avait “absolument aucun projet d’abolir ou de réviser substantiellement” les services autorisés et qu’aucun changement ne pouvait être autorisé sans une “législation étendue”.

Ces commentaires sont intervenus à la suite d’un dialogue au sein du Synode général, l’organe directeur de l’Église, au cours duquel un prêtre a demandé l’inclusion d’un langage plus complet dans les cultes autorisés et a sollicité des suggestions pour offrir davantage d’options à ceux qui souhaitent s’adresser à Dieu d’une “manière non sexuée”.

Il y avait un intérêt croissant pour la recherche d’une nouvelle langue depuis la création de ses formes de service dans la langue actuelle il y a plus de 20 ans, a déclaré le porte-parole.

L’Église “explore depuis plusieurs années l’utilisation d’un langage sexué en relation avec Dieu”, a déclaré l’évêque Michael Ipgrave, vice-président de la commission liturgique de l’Église.

Cette discussion est le dernier effort en date de l’Église, centrée sur l’une des plus anciennes institutions chrétiennes du monde, pour faire face à l’évolution des notions de genre et de sexualité au cours des dernières décennies.

Le mois dernier, l’Église a présenté des propositions rejetant les mariages entre personnes de même sexe dans ses églises, mais autorisant le prêtre à bénir le couple à l’église. Elle a également présenté ses excuses aux personnes LGBTQ+ pour la discrimination et l’hostilité dont elles ont fait l’objet.

Le porte-parole a déclaré que la commission Foi et Constitution de l’Église, un organe qui donne des conseils en matière de théologie, et la commission liturgique travailleront ensemble sur les questions relatives aux termes de genre.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles