20.6 C
Port Louis
Friday, May 24, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Le Taux Repo Clé (KRR) Relevé De 50 Points, Le Taux Directeur Passe De 4% À 4,5% Par An

Doit Lire

Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque a décidé à l’unanimité de poursuivre le processus de normalisation qu’il a engagé depuis le début de l’année et a relevé le Key Repo Rate (KRR) de 50 points de base pour le porter à 4,50 % par an lors de sa réunion tenue hier.

L’inflation reste élevée dans de nombreux pays, même si les facteurs qui ont poussé les prix à la hausse en 2022 ont commencé à s’atténuer. Cependant, les derniers indicateurs économiques avancés, tels que les indices des directeurs d’achat (PMI), indiquent un ralentissement de l’activité économique mondiale au début de la nouvelle année.

Le processus de reprise de l’économie nationale est bien ancré et repose sur une large base, soutenue par un plus grand dynamisme dans les principaux secteurs de l’économie, y compris le tourisme. La Banque prévoit une croissance du PIB réel supérieure à 7,0 % pour 2022 et d’environ 5,0 % pour 2023.

L’inflation à Maurice devrait atteindre 10,6 % en 2022. Les principales banques centrales poursuivant leur politique de resserrement, les écarts de rendement pourraient persister et, s’ils ne sont pas traités par une politique locale appropriée, ils pourraient alimenter l’inflation par le canal du taux de change.

Le CPM est d’avis que le processus de normalisation doit être poursuivi car les coûts macroéconomiques associés aux anticipations d’inflation, si elles ne sont pas correctement ancrées, sont élevés. Le CPM a estimé que les performances positives de la croissance jusqu’à présent continuent de fournir une marge de manœuvre pour une normalisation afin d’ancrer les attentes d’inflation et de ramener l’inflation en 2023 en dessous de 6,0 %.

En conséquence, le CPM a opté pour une hausse des taux moins agressive de 50 points de base, qui permettrait de combler les écarts de rendement avec d’autres pays, de contenir la volatilité des devises et les pressions inflationnistes, tout en ne compromettant pas la croissance.

Salon de la mariée 2022, une bonne réponse des organisateurs.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles