24.1 C
Port Louis
Thursday, June 13, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Le Chef d’Al-Qaida Ayman Al-Zawahiri Tué Par Un Drone Américain

Doit Lire

Le président américain Joe Biden a confirmé que le chef d’Al-Qaida Ayman al-Zawahiri a été tué par un drone américain. Le djihadiste chevronné a été tué lors d’une opération antiterroriste menée par la CIA dans la capitale afghane, Kaboul, dimanche.

M. Biden a déclaré que M. Zawahiri avait “creusé un sillon de meurtres et de violences contre des citoyens américains”. “Maintenant, la justice a été rendue et ce chef terroriste n’est plus”, a-t-il ajouté.

Selon la BBC, Zawahiri a pris la tête d’Al-Qaïda après la mort d’Oussama Ben Laden en 2011. Lui et Ben Laden ont comploté ensemble les attentats du 11 septembre 2001 et il était l’un des “terroristes les plus recherchés” par les États-Unis. Selon des responsables, M. Zawahiri se trouvait sur le balcon d’une maison sécurisée lorsque le drone a tiré deux missiles sur lui. D’autres membres de la famille étaient présents, mais ils n’ont pas été blessés et seul Zawahiri a été tué dans l’attaque, ont-ils ajouté.

Le feu vert final à la “frappe de précision” contre le chef d’Al-Qaida, âgé de 71 ans, a été donné par M. Biden, après des mois de planification méticuleuse. Sa mort permettra aux familles des quelque 3 000 victimes des attentats de 2001 de tourner la page, a ajouté M. Biden.

“Peu importe le temps que cela prendra, peu importe où vous vous cachez, si vous êtes une menace pour notre peuple, les États-Unis vous trouveront et vous élimineront”, a déclaré M. Biden. Il a ajouté que “nous n’hésiterons jamais à défendre notre nation et son peuple”.

M. Zawahiri a également dirigé d’autres actes de violence, notamment l’attentat suicide contre le destroyer USS Cole à Aden en octobre 2000, qui a tué 17 marins américains, et les attaques de 1998 contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie, qui ont fait 223 morts, a déclaré M. Biden.

Le président américain a insisté sur le fait que l’Afghanistan ne serait plus jamais un refuge pour les terroristes.

La BBC a rapporté qu’un porte-parole des talibans a décrit l’opération américaine comme une violation manifeste des principes internationaux. Le porte-parole n’a toutefois pas mentionné Zawahiri.

“De telles actions sont une répétition des expériences ratées des 20 dernières années et vont à l’encontre des intérêts des États-Unis d’Amérique, de l’Afghanistan et de la région”, a ajouté le porte-parole.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles