25.2 C
Port Louis
Saturday, March 25, 2023

Download The App:

Read in English

spot_img

Le Burkina Faso Convoque L’envoyé Du Ghana Sur Les Allégations Du Président Concernant Les Forces Wagner

Doit Lire

Le Burkina Faso a convoqué vendredi l’ambassadeur du Ghana pour qu’il donne des “explications” sur les allégations du président ghanéen selon lesquelles le Burkina Faso aurait engagé le groupe de mercenaires russes Wagner, a déclaré le ministère des affaires étrangères du Burkina Faso. 

S’adressant aux journalistes en compagnie du secrétaire d’État américain Antony Blinken mercredi, le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a accusé le Burkina Faso d’avoir engagé les mercenaires.

Lors de sa déclaration, M. Akufo-Addo a déclaré : “Aujourd’hui, des mercenaires russes se trouvent à notre frontière nord. Le Burkina Faso a maintenant conclu un accord avec le Mali pour employer les forces Wagner là-bas”, ajoutant qu’il s’agissait d’un développement bouleversant pour le Ghana.

Akufo-Addo a également affirmé que le Burkina Faso avait offert une mine à Wagner en guise de paiement.

Dans une déclaration faite après la rencontre avec l’ambassadeur, le ministère des affaires étrangères du Burkina Faso a déclaré qu’il avait “exprimé sa désapprobation” concernant les allégations faites par le président ghanéen.

Dans sa déclaration, le ministre des affaires étrangères a déclaré : “Le Ghana aurait pu entreprendre des échanges avec les autorités burkinabés sur la question de la sécurité afin d’avoir les bonnes informations.”

Cependant, la déclaration n’a pas accepté ni même rejeté les allégations. Dans un message exclusif à l’agence de presse britannique Reuters, le porte-parole du ministère des affaires étrangères a déclaré : “En tout état de cause, le Burkina n’a pas fait appel à Wagner”.

Le porte-parole a également déclaré que le Burkina Faso a rappelé son ambassadeur du Ghana pour une réunion. 

Les autorités burkinabè n’ont pas précisé si elles collaboraient ou non avec Wagner, un groupe de mercenaires qui a été appelé à dessein au Mali voisin pour aider à combattre les militants islamistes.

La possibilité que Wagner étende sa présence en Afrique a suscité l’inquiétude de puissances occidentales comme la France et les États-Unis, qui affirment que le groupe détruit les ressources minérales et commet des violations des droits de l’homme dans les pays où il opère.

Le Burkina Faso est confronté à une insurrection islamiste sous la forme de ces mercenaires qui sont présents au Mali, qui, tout comme son voisin le Burkina Faso, est dirigé par une junte militaire qui a pris le pouvoir en promettant de renforcer la sécurité.

La décision du Mali d’engager des forces Wagner l’année précédente l’a éloigné de ses alliés régionaux et occidentaux et a également été à l’origine du retrait des forces antiterroristes françaises.

Les forces Wagner ont également combattu en Libye, en République centrafricaine et au Mozambique.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles