26.2 C
Port Louis
Monday, May 27, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

L’auteur Et Journaliste Canadien D’origine Pakistanaise Tarek Fatah Décède À L’âge De 73 Ans

Doit Lire

L’auteur et militant canadien d’origine pakistanaise Tarek Fatah est décédé lundi des suites d’une longue maladie. Il avait 73 ans. 

Le journaliste Tarek Fatah, qui se décrivait lui-même comme “l’enfant de minuit”, est décédé lundi des suites d’un cancer, selon sa fille qui a annoncé la nouvelle sur les réseaux sociaux. “Lion du Pendjab. Fils de l’Hindoustan. Amoureux du Canada. Porte-parole de la vérité. Combattant pour la justice. Voix des opprimés, des opprimés et des oppresseurs. @TarekFatah a passé le relais… sa révolution se poursuivra avec tous ceux qui le connaissaient et l’aimaient”, a annoncé sa fille Natasha Fatah sur Twitter.

Il est né à Karachi le 20 novembre 1949. Fatah (73 ans), célèbre défenseur des droits des LGBT, était reconnu pour ses critiques de l’extrémisme islamique et de l’establishment pakistanais. L’auteur canadien était connu pour ses points de vue libéraux sur le terrorisme et l’islam. 

Tarek Fatah, connu pour ses opinions véhémentes sur le Pakistan, a souvent exprimé son soutien au gouvernement indien dirigé par le BJP. Fatah est arrivé au Canada au début des années 1980 après avoir quitté le Pakistan.

Il a travaillé comme activiste politique, journaliste et personnalité de la télévision au Canada. Il est l’auteur de nombreuses publications, dont “The Jew is Not My Enemy : Unveiling the Myths that Fuel Muslim Anti-Semitism” (Le juif n’est pas mon ennemi : dévoiler les mythes qui alimentent l’antisémitisme musulman) et “Chasing a Mirage : L’illusion tragique d’un État islamique”. 

Il se définit comme un “Indien né au Pakistan, un Pendjabi né dans l’Islam ; un immigrant au Canada avec une conscience musulmane, ancrée dans une jeunesse marxiste”. Il a étudié la biochimie à l’université de Karachi, a été un militant marxiste actif pendant ses études et a obtenu son diplôme avant de se reconvertir dans le journalisme, ce qui lui a valu à la fois des éloges et des critiques.

En 1970, il a commencé à travailler comme reporter pour le Karachi Sun. Plus tard, il est devenu journaliste d’investigation pour la télévision pakistanaise. Accusé de sédition par le régime de Zia-ul Haq en 1977, il s’est réfugié en Arabie saoudite avant de s’installer au Canada en 1987. Après avoir occupé plusieurs postes dans le paysage médiatique canadien, il a fini par rejoindre la station de radio torontoise CFRB Newstalk 1010 en tant qu’animateur. Il a ensuite commencé à écrire des chroniques pour le Toronto Sun.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles