22.2 C
Port Louis
Thursday, May 30, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

La France Priée De Retirer Ses Troupes Du Burkina Faso D’ici Un Mois

Doit Lire

La présence française dans le pays d’Afrique de l’Ouest à majorité musulmane, le Burkina Faso, va encore diminuer après que ses troupes ont été invitées à se retirer, a déclaré mercredi le ministère français des affaires étrangères.

Le retrait des 200 à 400 soldats des forces spéciales stationnés au Burkina Faso a été précédé de protestations de la part de ceux qui s’opposaient à l’établissement de l’armée française au Burkina Faso. Les protestations se sont multipliées dans la région, car on a de plus en plus l’impression que la France n’a pas été capable de faire face à l’insurrection islamiste. Celle-ci s’est développée dans la région après s’être propagée à partir du Mali voisin.

La France a désengagé ses forces militaires du Mali l’année dernière après que la junte militaire du voisin du Burkina ait établi des entrepreneurs militaires russes dans le pays.

Le gouvernement du Burkina met fin à son accord avec la France

Le gouvernement du Burkina a déclaré lundi qu’il avait décidé de mettre fin à un accord militaire qui permettait aux troupes françaises de s’attaquer aux insurgés sur son territoire, car le gouvernement souhaite que le pays se protège lui-même.

Dans un communiqué transmis à l’agence de presse britannique Reuters, le ministère français a déclaré avoir reçu, mardi 24 janvier, une notification de la suppression d’un accord de 2018 sur le statut des forces françaises dans le pays.

“Conformément aux termes de l’accord, la dénonciation prend effet un mois après la réception de la notification écrite. Nous nous conformerons aux termes de cet accord en accédant à cette demande”, peut-on lire dans l’avis.

Samedi, la télévision nationale du Burkina Faso a indiqué que le gouvernement avait dénoncé le 18 janvier un accord militaire de 2018 avec Paris, donnant à la France un mois pour retenir ses troupes.

Le pays d’Afrique de l’Ouest connaît une insurrection islamiste menée par des groupes liés aux groupes terroristes Al-Qaïda et État islamique, qui ont annexé de vastes territoires et déplacé des millions de personnes dans la région du Sahel, au sud du Sahara.

Des sources militaires et diplomatiques françaises ont déclaré que les forces spéciales pourraient être déployées au Niger, un autre pays d’Afrique de l’Ouest, où un important contingent de troupes françaises et européennes est actuellement stationné. Le pays européen dispose d’une importante présence militaire au Tchad.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles