22.1 C
Port Louis
Monday, June 17, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Inde : La Cour Ordonne À L’Autorité De Régulation Des Marchés De Soumettre Un Rapport D’enquête Sur Le Groupe Adani Dans Un Délai De 3 Mois

Doit Lire

La Cour suprême de l’Inde a accordé mercredi à la Securities and Exchange Board of India (SEBI), l’autorité de régulation des marchés du pays, un délai supplémentaire jusqu’au 14 août pour achever l’enquête sur la violation de la législation sur les valeurs mobilières et des obligations d’information réglementaires par le groupe Adani. 

Le tribunal a autorisé le SEBI à poursuivre son enquête pendant les trois prochains mois et à présenter un rapport sur l’état d’avancement de son enquête sur le groupe Adani, qui a subi une chute massive de ses actions après que Hindenburg Research, un vendeur à découvert basé aux États-Unis, a critiqué le groupe en janvier.

Après l’ordonnance du tribunal du 2 mars demandant à l’autorité de régulation des marchés du pays de préparer un rapport pour le 2 mai, la SEBI a déposé une requête le 29 avril demandant un délai supplémentaire de six mois pour achever son enquête. 

Après la publication du rapport de Hindenburg Research, la Cour suprême de l’Inde a demandé à la SEBI d’analyser les accusations portées contre le groupe et de présenter un rapport d’étape au groupe d’experts désigné par la Cour.

Hindenburg Research a mis en évidence de nombreux problèmes administratifs liés au groupe Adani, qui lui ont fait perdre plus de 100 milliards de dollars de parts de marché dans les entreprises qui font partie du groupe créé par le milliardaire Gautam Adani.

Tout en demandant un délai supplémentaire pour mener à bien son enquête, la SEBI a déclaré qu’elle avait besoin de plus de temps pour divulguer les transactions complexes que le conglomérat avait cotées et non cotées, ainsi que ses entités offshore.

Les sociétés cotées par le groupe faisaient déjà l’objet d’enquêtes concernant la violation des normes relatives au flottant depuis octobre 2020, a indiqué l’autorité de régulation des marchés à la Cour suprême de l’Inde. Selon la loi indienne sur les valeurs mobilières, chaque société cotée en bourse doit représenter 25 % du flottant.

La Cour suprême a ordonné à l’autorité de régulation des marchés de présenter son enquête concernant la violation du flottant par le groupe Adani. Dans sa précédente déclaration à la Cour suprême de l’Inde, la SEBI a déclaré qu’elle avait élaboré des avis préparatoires sur les allégations concernant Adani ainsi que sur ses préoccupations administratives inspectées par le rapport de Hindenburg Research en janvier, sans révéler son point de vue.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles