24.7 C
Port Louis
Thursday, May 30, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

France : Nouvelle Grève Nationale Des Travailleurs Contre La Réforme Des Retraites Du Gouvernement

Doit Lire

La France a été touchée par une deuxième grève nationale qui a entravé la production d’électricité, les transports publics et les écoles mardi, les travailleurs protestant contre le projet du gouvernement de faire travailler les gens plus longtemps avant leur retraite.

Très peu de trains TGV fonctionnaient et encore moins de trains locaux et régionaux. La grève a également perturbé le métro parisien, provoquant un chaos sur les quais, les gens se battant pour rejoindre les quelques trains disponibles.

Catherine, une assistante juridique de 59 ans à la station de métro Concorde, au cœur de Paris, a déclaré que cela ne la dérangeait pas d’attendre un train ou de marcher à sa place.

S’adressant à l’agence de presse britannique Reuters, elle a déclaré : “Je les soutiens, je vais bientôt avoir 60 ans, donc je ne suis vraiment pas heureuse de devoir (travailler) deux années de plus.”

Cependant, tout le monde n’était pas d’accord. Un travailleur de 34 ans d’un secteur du luxe, Matthieu Jacquot, s’adressant à Reuters, a déclaré : “Cela ne sert à rien de faire grève. Ce projet de loi sera adopté de toute façon.”

La situation était telle que la moitié des enseignants du primaire ont démissionné, ainsi que le personnel des raffineries de pétrole et les radiodiffuseurs publics, qui ont diffusé de la musique au lieu de programmes d’information.

Les étudiants se sont également joints à la manifestation en bloquant le lycée Turgot, dans le centre de Paris, et en brandissant des pancartes portant les slogans “Soutien aux travailleurs” et “Jeunesse en colère”.

Afin de maintenir la pression sur le gouvernement, les syndicats ont organisé des rassemblements dans toute la France tout au long de la journée. Ils prévoient d’annoncer d’autres actions syndicales pour les semaines à venir.

La secrétaire générale de la branche fonctionnaires du syndicat CFDT, Mylene Jacquot, a déclaré : “Quand il y a une opposition aussi massive, il serait dangereux pour le gouvernement de ne pas écouter.”

Les sondages d’opinion montrent que la majorité des Français ne sont pas favorables à la réforme. Ils sont déjà angoissés par l’inflation élevée qui a généré une crise du coût de la vie. Cependant, le président Emmanuel Macron ne semble pas faiblir dans ses annonces. Il a déclaré lundi que la réforme est “vitale” pour assurer la viabilité du système de retraite.

La réforme du gouvernement prévoit de faire passer l’âge de la retraite de 62 à 64 ans, ce qui retarderait également l’âge d’éligibilité à une pension complète.

Le ministère du travail estime que ces mesures entraîneraient une augmentation de 19,18 milliards de dollars des cotisations annuelles au régime de retraite.

Les manifestants qualifient la réforme d'”injuste”

Selon les syndicats, il existe plusieurs options pour augmenter les recettes, comme augmenter l’impôt sur les super riches ou inciter les employeurs ou les riches retraités à cotiser davantage.

Le secrétaire général de l’UNSA, le syndicat des fonctionnaires, Luc Farre, a déclaré : “Cette réforme est injuste et brutale. Passer (l’âge de la retraite) à 64 ans, c’est reculer, socialement.”

Les syndicats espèrent un niveau de participation similaire à celui de la première journée nationale de protestation du 19 janvier, où plus d’un million de personnes ont manifesté dans toute la France.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles