28.6 C
Port Louis
Monday, December 5, 2022

Download The App:

Read in English

spot_img

Enceinte De Six Mois, Elle Est Agressée Par Son Frère

Doit Lire

«Si tanto mo sorti travay mo pa trouv sa bag la, mo pou tir to trip ek to piti mo pou mett dan to lamin». C’est la menace qu’a proféré un charpentier de 27 ans à sa sœur de 20 ans, qui est enceinte de 6 mois, tôt le mardi matin du 22 novembre à l’Unité, Camp de Masque. Cela après l’avoir tabassé sur tout le corps avec un bâton. Blessée, la victime a été conduite à l’hôpital Dr Bruno Cheong à Flacq. Elle toutefois a quitté cette institution contre l’avis médical. Le suspect a été arrêté et traduit devant le tribunal de Flacq ce mercredi matin du 23 novembre. Il est maintenu en détention au poste de police de Quartier-Militaire.

C’est au poste de police de Camp de Masque que la jeune femme, enceinte de 6 mois, a rapporté un cas d’agression avec préméditation contre son frère vers 17 heures 50 ce mardi 22 novembre. Elle a expliqué que le même jour au matin aux alentours de 6 heures 40, elle a reçu un appel téléphonique de son frère. Ce dernier, qui habite à la même adresse, l’a demandé de sortir sur la rue. La victime dit qu’elle est sortie pour attendre son frère et sans aucune raison, elle a été empoignée par ses vêtements et appuyée contre un mur par son frère.

Elle a été infligée plusieurs coups avec le bâton que son frère tenait à la main. Elle dit avoir appelé à l’aide, mais son frère l’a trainé à quelques deux cents mètres plus loin. D’un ton menaçant, il devait lui dire, «Si tanto mo sorti travay mo pa trouv sa bag la, mo pou tir to trip ek to piti mo pou mett dan to lamin». Blessée à l’avant-bras droit, l’index gauche et à la tête, la victime s’est rendue à l’hôpital de Flacq pour se faire soigner.

Après que des soins lui ont été prodigués, le médecin de service a suggéré qu’elle soit admise en salle, mais elle a refusé. Une enquête policière a été ouverte sur ce cas d’agression. Son frère a été arrêté en début de soirée du mardi 22 novembre. Après son interrogatoire, il a été placé en détention au poste de police de Quartier-Militaire. Ce mercredi matin du 23 novembre, il a été présenté devant le tribunal de Flacq avant d’être reconduit en détention.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles