20.2 C
Port Louis
Wednesday, June 29, 2022

Download The App:

Read in English

spot_img

Direction Du Mauritius College : Accusations Infondées Et Revendications Incomprises

Doit Lire

Le directeur du Mauritius College a nié les accusations contre sa personne et la direction du Mauritius College, et déplore le fait que malgré les situations éveillées et les manifestations, la direction n’a pas reçu une liste formelle des revendications de la part des élèves et des parents. La direction estime que l’Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE) ne devrait pas participer à de telles manifestations. Des plaintes ont été déposés par la direction et d’autres poursuites ont été annoncés par le Senior Attorney, Narendra Appajalah.

Complots et manipulations

La direction du Maurtius College des deux départements, le Directeur Rajmun, et les Assistant Rectors, Mme Jaypalsing et Mme Ralochun étaient face la presse ce lundi, accompagnés de leurs hommes de loi récemment retenus. Benysing Rajmun a parlé d’un complot et soupçonne que ses détracteurs ont un agenda caché. « Plusieurs personnes veulent me faire du mal aussi bien qu’à l’institution. Il y a eu plusieurs cas dans le passé. Ils vêlent ternir l’image de l’institution et des personnes à la tête », a-t-il estimé. Parlant des diverses Commissions d’Enquête par les ministères de l’Education et de l’emploi ainsi que les enquêtes menées par la Private Secondary Education Authority (PSEA), le Directeur Rajmun a annoncé « toutes ces enquêtes ont été bouclées et ces questions sont déjà réglées. Le Mauritius College revient à la Une de l’actualité mais dans la négativité. Ce que les médias ont publié ne sont pas fondés ! Il n’y a aucune doléance formelle ».

Incompréhension des revendications

Les manifestations ont continué à Curepipe en ce lundi matin et la police a dû intervenir encore en cours de journée.  Les élèves disent attendre des explications et des excuses de la part du Directeur. Mais en conférence de presse, au Saint Georges Hotel à Port Louis, Benysing Rajmun a nié avoir « tenu de tels propos a cet élève. Au Mauritius Collège, toutes les races et religions sont les bienvenues depuis sa création en 1955. D’ailleurs, nous ne comprenons pas pourquoi ils manifestent. Nous estimons qu’ils sont manipulés par d’autres partis », un fait qui est aussi soutenu par Me Appajalah. Le Directeur est revenu sur le fait que « l’UPSEE n’a rien à faire dans une telle manifestation. Ils sont supposés militer pour la cause des employés et non les élèves ».  Me Appajalah a conseillé aucune question sur l’UPSEE car Benysing Rajmun a fait servir une mise en demeure contre l’UPSEE, plus précisément contre le Président, Bhojeparsad Jhugdumbi, et le secrétaire général, Arvin Bhojun.

Revenant sur les manifestations qui ont débuté au jeudi dernier, « nous avons eu des rencontres avec les élèves, mais nous en sommes ressortis avec rien de concret ». Il estime que les élèves profitent simplement pour ne pas rentrer en classe « Ils ne manifestent pas vraiment, ils sont éparpillés à jouer au volley-ball, de la ravanne, entre autres ». Me Appajalah est intervenu pour dire que « les parents des élèves, qui ne veulent pas rentrer en classe, recevront une lettre », a-t-il dit en comparant la situation actuelle au Mauritius Collège à une grève où tous les participants n’ont pas de réelles revendications.

Situation ingérable

La direction du Mauritius College et Me Appajalah n’ont pas été en mesure de répondre à toutes les questions de la presse sur la cause des manifestations ou encore, les solutions à adopter pour mettre fin à ces manifestations et reprendre les cours dans l’intérêt des élèves à quelques jours des examens. Reste que Benysing Rajmun a fait savoir qu’il aura une rencontre avec une approche pédagogique avec la Parents Teachers Association pour comprendre le cœur de toutes ces manifestations. Le dernier recours sera ainsi l’intervention des autorités, dont la PSEA et le ministère de l’éducation. Me Appajalah a toutefois déjà acquiescé que « la situation est ingérable au Mauritius College. Nous demandons l’intervention des autorités ».

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles