28.5 C
Port Louis
Wednesday, April 24, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Deux Passeuses Malawiennes Arrêtées Avec Rs 23 Millions D’héroïne

Doit Lire

Deux femmes d’affaires malawiennes ont comparu devant la Bail and Remand Court (BRC) à Port-Louis ce samedi matin du 30 juillet. Elles répondent d’une accusation provisoire d’importation de drogue. Elles étaient arrivées à Maurice dans la soirée du samedi 16 juillet en provenance de Johannesburg, Afrique du sud. Des corps étrangers ont été découverts dans leurs intestins après ont été passées au scanner corporel. Victoria Sitolo Mwale, 39 ans et Mercy Fatima Mandala, 30 ans transportaient respectivement soixante-huit boulettes d’héroïne et quarante-quatre boulettes d’héroïne, soit un total de 1 559.5 grammes de cette drogue. La valeur marchande de celle-ci est de Rs 23 392 500.

C’est par le courrier MK 852 d’Air Mauritius que ces deux Malawiennes sont arrivées à Maurice vers 20 heures 15 dans la soirée du 16 juillet. Elles ont été soumises à une fouille corporelle par des éléments de la Custom Anti-Narcotics Section (Cans) de la Mauritius Revenue Authority. Toutefois, aucun article prohibant n’a été trouvé sur eux ou dans leurs bagages. C’est ainsi qu’elles ont été passées au scanner corporel. Celui-ci a révélé la présence des corps étrangers dans leurs intestins.

Drug Trafficking (2)

Au matin du dimanche 17 juillet, elles ont purgé treize et dix boulettes d’héroïne respectivement dans les toilettes de drogue (drug loo) dans la salle de scanner corporel situé dans la salle d’arrivée des douanes. Les deux personnes suspectées arrêtées ont été livrées entre les mains de policiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) de l’aéroport. Ces policiers devaient saisir en possession de Fatima Mandala une somme de mille dollars américains et deux téléphones cellulaires. Victoria Mwale a été, elle, trouvée en possession neuf cent dollars américains et un téléphone cellulaire.

Les deux Malawiennes ont été conduites à l’hôpital Jawaharlall Nehru de Rose-Belle où elles ont été placées en observation. En fin d’après-midi du jeudi 29 juillet, elles ont eu leur décharge après avoir purgé soixante-huit (942.2 grammes) et quarante-quatre (617.3 grammes) boulettes d’héroïne respectivement.

L’Adsu de l’aéroport a initiée une enquête pour remonter jusqu’à le commanditaire de cette cargaison de drogue.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles