20.3 C
Port Louis
Monday, June 24, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Deux Jeunes Toxicomanes Arrêtés Pour Violences Domestiques

Doit Lire

La police de la division métro nord a été mise en présence de deux cas de violences domestiques ce vendredi après-midi du 25 novembre. A Vallée-Pitot, un vigile à l’United Bus Service (UBS) Ltd a dénoncé son fils de 23 ans, qui cherche des noises régulièrement avec d’autres membres de sa famille et lui-même s’ils refusent de lui donner de l’argent pour s’offrir sa dose de drogue. Pour éviter que son fils ne s’en prenne à sa famille alors qu’il partait travailler, il a été contraint de lui remettre une somme de Rs 850.

A Cité Briquetterie, Sainte-Croix, une femme a porté plainte contre son concubin de 28 ans, un toxicomane, pour l’avoir agressé avec un sabre pour le même motif.

C’est vers 16 heures le vendredi 25 novembre, que le vigile à l’UBS, âgé de 50 ans, s’est rendu au poste de police de Vallée Pitot pour dénoncer son fils. Dans sa plainte, il a expliqué que le jeudi 24 novembre aux alentours de 17 heures, il était dans sa chambre lorsque son fils est arrivé et lui a demandé de l’argent. Devant son refus, il est parti. Toutefois vers 20 heures, il est retourné et sous la menace, il a exigé que son père lui donne de l’argent. Face à un nouveau refus, le jeune homme est devenu menaçant et lui a déclaré, « donne mo ale sinon si to pa donn mwa kas mo pou kraz partou ».

Le quinquagénaire dit avoir été contraint de céder à l’exigence de son fils par peur qu’il cause du trouble aux autres membres de sa famille. C’est ainsi qu’il lui a remis Rs 850 avant qu’il ne parte travailler.

A Cité Briquetterie, Sainte-Croix, une femme de 24 ans et mère de deux enfants a porté plainte contre son concubin avec qui elle vit depuis huit ans pour violences domestiques. Le vendredi 25 novembre vers 16 heures 50, son concubin, qui est un toxicomane, lui a demandé de l’argent. Elle dit lui en avoir refusé, et cet homme a alors commencé à l’agresser. Il a saisi un sabre pour l’infliger un coup au pied droit. La jeune femme dit s’être enfuie sur la rue, mais son compagnon l’a rattrapé et a commencé à l’injurier.

Des policiers du poste de police d’Abercrombie, qui arrivaient sur place, ont été les témoins de cette scène de violence.

Après avoir passé une nuit en cellule policière, le jeune homme de 23 ans et cet homme de 28 ans ont été traduits devant la Bail and Remand Court à Port-Louis ce matin samedi 26 novembre. Ils répondent d’une accusation provisoire de violences domestiques.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles