20.3 C
Port Louis
Monday, June 24, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Décadence : Violée A 14 Ans Par Le Meilleur Ami De Son Père

Doit Lire

Plus de deux ans après les faits, une adolescente, aujourd’hui âgée de 17 ans, a brisé le silence pour dénoncer un des meilleurs amis de son père pour viol. Ce délit remonte au matin du samedi 14 avril 2018 à son domicile dans la région de Rose-Hill. Le suspect qu’elle connait comme PO était venu voir son père. En en absence de ce dernier, il a en profité pour abuser cette adolescente, qui était alors âgée de 14 ans. Cette affaire a été rapportée par la Brigade des mineurs de Rose-Hill dans l’après-midi du mardi 11 janvier.

C’est une policière de la Brigade des mineurs qui a rapporté cette affaire pour cette adolescente de 17 ans en présence de son père et d’une officière de la Family Welfare and Protection Office de la Child Development Unit du ministère de l’Egalité du genre et du bien-être de l’enfant. Dans cette plainte, elle explique que ce 14 avril 2018 aux alentours de 9 heures, l’adolescente s’apprêtait à quitter son domicile lorsque le dénommé PO était arrivé. Comme il cherchait son père, elle lui avait confié qu’il était absent.

PO l’avait alors poussé avec ses deux mains sur un sofa dans le salon avant de sauter sur elle. Par la suite, il avait bloqué son cou avec son avant-bras. Cet individu, qui était déterminé à assouvir ses pulsions sexuelles, avait enlevé ses vêtements avant de l’abuser sexuellement. L’adolescente a expliqué avoir tenté de crier, mais le meilleur ami de son père ne s’était pas arrêté. Il avait même placé sa main gauche sur sa bouche pour l’empêcher de crier.

PO l’avait par la suite menacé que si jamais elle en parle à quiconque de cette affaire, il allait s’en prendre à sa petite sœur. La victime a formulé le souhait de se faire examiner par un médecin légiste.

Par ailleurs, une femme de 21 ans et habitant Pavillon, Cap-Malheureux a dénoncé un adolescent de 16 ans pour attentat à la pudeur. Ce délit remonte au 1er janvier 2021 à une heure du matin. Ce jour-là, a relaté cette femme dans sa déposition faite dans l’après-midi du mardi 11 janvier, elle était partie retrouver son époux à Camp Gervaise, Cap-Malheureux. Elle dit avoir croisé cet adolescent qui était ivre. Il lui a fait des propositions indécentes avant de la tirer par sa main. A un certain moment la jeune femme est tombée, l’adolescent a alors tenté de l’agresser sexuellement.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles