23.9 C
Port Louis
Saturday, May 25, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

COP26: Le Président Et La Délégation Des Seychelles Compensent Les Emissions De Carbone

Doit Lire

Le Président de la République, M. Wavel Ramkalawan, s’est joint à d’autres délégués seychellois de la COP26 pour une activité de plantation d’arbres et de compensation des émissions de carbone sur le sentier Salazie dans le parc national du Morne Seychellois, hier après-midi. Cette activité a eu lieu avant la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP26) qui se tiendra à Glasgow en 2021.

Cette activité fait partie du projet de reboisement de Salazie lancé par la Haute Commission britannique en partenariat avec la Seychelles Parks and Gardens Authority (SPGA) – dans le cadre de la campagne ” Green Footprint Seychelles “. Le projet pilote est un essai visant à tester un programme de plantation d’arbres basé sur des données scientifiques afin de lutter contre les impacts environnementaux et les émissions de gaz à effet de serre des voyages et du tourisme long-courrier. En outre, il donne l’occasion aux visiteurs de jouer un rôle actif dans la restauration de la biodiversité et le reboisement des Seychelles.

“C’est un privilège d’avoir la possibilité de participer à cet événement de plantation d’arbres avant la COP26, qui est une conférence déterminante dans la lutte contre le changement climatique, dans le cadre de nos efforts pour compenser les émissions de carbone en vol, ainsi qu’un geste symbolique de notre part en tant que petit État insulaire en développement”, a déclaré le président Ramkalawan.

Seychelles President And Delegation Off-Sets Carbon Flight Emissions

Dans son allocution de bienvenue, le haut-commissaire britannique pour les Seychelles, M. Patrick Lynch, a déclaré que même si les touristes reviennent dans le pays, ce qui contribue à relancer l’économie, cela peut masquer temporairement un déclin à plus long terme des voyages long-courriers, avec des tendances telles que le “flight-shaming” qui prend de l’ampleur sur les principaux marchés européens des Seychelles.

“La bonne nouvelle est que les Seychelles – plus que tout autre pays au monde – offrent un terrain fertile pour une relance verte du tourisme, qui pourrait transformer la demande des consommateurs en une opportunité économique. Dans le cadre de notre projet “Green Footprint Seychelles”, les visiteurs peuvent faire calculer le carbone généré par leur vol en fonction d’un nombre correspondant d’arbres, afin de compenser cet impact. Ce projet est scientifiquement vérifié et a été développé pour devenir un produit d’activité très attrayant pour les touristes de passage”, a déclaré le Haut Commissaire.

Alors que le Président et sa délégation accomplissent aujourd’hui ce geste symbolique, M. Lynch note que le gouvernement britannique se réjouit d’accueillir la délégation seychelloise à la COP, grâce à laquelle le reste du monde pourra également bénéficier de l’expertise des Seychelles dans ses efforts innovants et de premier plan au niveau mondial pour s’adapter au – et atténuer le – changement climatique.

Le président Ramkalawan et d’autres participants ont visité le site de plantation d’arbres sur le sentier Salazie, qui est entretenu par la SPGA. Cette visite a été suivie par la plantation d’un total de plusieurs arbres, afin de compenser les émissions de carbone des vols de retour des délégués vers Glasgow.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles