23 C
Port Louis
Tuesday, July 23, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Conference De Presse Du MSM : L’opposition Ciblée

Doit Lire

Fazila Jeewa-Daureeawoo, Avinash Teeluck et Bobby Hurreram étaient en conference de presse hier, au Sun Trust Building, à Port-Louis. La ministre de l’Intégration sociale et de la  Sécurité sociale,  Fazila Jeewa-Daureeawoo a commenté de façon objective le rapport – 2022 Country Report On Human Rights Practices in Mauritius, publié le 20 mars 2023 par le UN Department State. Il y a des constats positifs mais aussi des remarques.   Le  rapport a souligné que les droits hiumains, les décisions de la Cour ainsi que les recours au Privy Council et les conventions régionales et internationales signés par Maurice sont respectés. Ce document, salue aussi le fait que les institutions du pays agissent comme des chiens de garde  et fonctionnent en toute liberté dans notre pays. Tous cela sont des signes que la démocratie existe bel et bien à Maurice. Sans oublier, que le rapport, soutient aussi que la liberté d’expression existe dans le pays. Elle a ainsi soutenu que : «  Si Nous pays pas ti pou démocratique, pas ti pou ena rassemblement devant la Cour ».

Avinash Teeluck, a sévèrement dénoncé l’attitude de Joana Bérenger.  La députée a utilisé les mots tels que ‘sauvage’ et ‘zako’ au Parlement qui est, rappelle-t-il, une institution où le Speaker incarne le respect. Le ministre a également pointé du doigt l’attitude d’Arvin Boolell. Ce dernier a  sur le plateau d’une radio privée émis des critiques qui, ne sont pas fondées, concernant le Speaker. De plus, Avinash Teeluck a affirmé que le ‘feeling is very good’ entre les membres du gouvernement, meme s’il y a certaines allégations de pots de vin. «  Nous sommes solidaires, » a-t-il précisé. Ajoutant que Maneesh Gobin a donné les éléments de réponse au Parlement. « Laissons les institutions travailler et à la lumière on pourra réagir. » Avant de dénoncer le trial by press de certains journalistes, eu égard aux allégations de pots de vin.

Le ministre des Infrastructures nationales, Bobby Hurreram, a rappelé les scandales sous l’ancien régime plus particulièrement quand XLD occupait le poste de ministre des Finances. Il a ainsi mis l’accent sur l’affaire Nandini Soornack et les contrats qu’ont bénéficié certains sous l’ancien régime et a ajouté que XLD était au courant de tous ces dossiers.

Le ministre des Infrastructures nationales a ainsi déclaré que l’ opposition représente une industrie de palabres et crée des désodres dans l’hémicycle et en dehors du Parlement. « Or, nous avons un peuple éclairé qui savent faire la différence entre l’effort du gouvernement et ceux qui aiment faire des palabres », dira Bobby Hurreeram qui a parlé de plusieurs projets  mesures historiques, initiés par le gouvernement et le Premier ministre, Pravind Jugnauth pour redresser et avancer le pays et aussi pour améliorer la qualité de vie des Mauriciens.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles