21.3 C
Port Louis
Monday, May 20, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Aujourd’hui, Le Tribunal International De La Mer Fera Connaître Sa Décision Sur Le Différend Entre Maurice Et Les Maldives

Doit Lire

Ce vendredi, le Tribunal international du droit de la mer rendra sa décision sur le différend entre l’île Maurice et les Maldives au sujet d’une frontière commune. Cette décision est toutefois assombrie par les allégations de corruption qui pèsent sur le président Ibrahim Solih. Selon l’opposition de l’archipel, il aurait reçu la somme de 500 millions de dollars ou 22 milliards de roupies pour changer sa position sur les Chagos.

Le ministre mauricien des Affaires étrangères a toutefois refusé de commenter à ce stade les allégations formulées à l’encontre du président Solih. Alan Ganoo, qui participait à une conférence au Sir Harilah Vaghjee Lall, a déclaré qu’il attendait des documents officiels du Parlement des Maldives avant de faire des commentaires.

Toutefois, il a déclaré que certaines allégations indiquent que c’est le gouvernement mauricien qui a versé le pot-de-vin, tandis que d’autres prétendent que ce sont des entreprises de pêche qui l’ont fait.

Dans la presse mauricienne, le chef de l’opposition des Maldives a été interrogé sur le sujet. Adam Shareef Umar a déclaré qu'”il est faux de dire qu’il s’agit d’un coup monté en raison des élections”. Il a ajouté que l’opposition dénonce cette affaire depuis l’année dernière. Adam Shareef Umar a ajouté qu’Ibrahim Mohamed Solih a le devoir de venir expliquer à la population le changement de position qu’il a eu au sujet des îles Chagos.

Tout cela a commencé par une lettre que le chef adjoint du Mouvement révolutionnaire des Maldives a adressée au président de la Cour suprême de son pays. Il rapporte que le président Ibrahim Mohamed Solih a reçu un pot-de-vin de 500 millions de dollars de la part du gouvernement mauricien pour modifier la position des Maldives sur la question des Chagos. Dans sa correspondance au président de la Cour suprême des Maldives, Ahmed Fayaz fait référence à une lettre secrète que le président Ibrahim Mohamed Solih a envoyée à Pravind Jugnauth en août 2022.

Dispute Between Mauritius And Maldives

Selon lui, les autorités maldiviennes envisagent de céder à l’île Maurice une vaste zone maritime située au sud de ses eaux territoriales. Cette zone serait, selon lui, très riche en termes de ressources et de biodiversité.

Ahmed Fayaz a également expliqué que la lettre envoyée à Pravind Jugnauth constituait une violation de la Constitution des Maldives car le Parlement n’en avait pas été informé au préalable.

En effet, lors d’une session parlementaire ce matin, le député Adam Shareef Umar a déposé une motion d’urgence demandant à l’Assemblée nationale d’examiner la lettre envoyée à Pravind Jugnauth.

La motion a été adoptée après que 23 députés aient voté pour et 19 contre.

Les Maldives sont en pleine campagne présidentielle, les élections étant prévues pour septembre. Ibrahim Mohamed Solih, le président sortant, brigue un second mandat. Il a remporté les primaires de son parti en janvier.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles