23.1 C
Port Louis
Saturday, June 15, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Atelier Sur La Lutte Contre Les Activités De Pêche INN Dans La ZEE De Maurice

Doit Lire

Un atelier d’une journée sur le thème “Combattre les activités de pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN) dans la zone économique exclusive (ZEE) de Maurice pour une pêche et une aquaculture durables”, a démarré ce matin au Caudan Arts Centre à Port-Louis.

Le ministre des technologies de l’information, de la communication et de l’innovation, M. Darsanand Balgobin, le ministre de l’économie bleue, des ressources marines, de la pêche et de la navigation, M. Sudheer Maudhoo, et d’autres personnalités étaient présents lors de la cérémonie de lancement.

L’atelier a été organisé par le Mauritius Research and Innovation Council (MRIC) et le Surrey Space Center en collaboration avec le Surrey Space Center, Université de Surrey, dans le cadre du projet “NEREUS – A Space-based Maritime Surveillance System for Fisheries Monitoring and Anomaly Detection” entrepris conjointement avec le soutien de l’Ocean Innovation Challenge du Programme des Nations Unies pour le développement.

En outre, à cette occasion, un accord contractuel a été signé entre le MRIC et le Surrey Space Center.

Minister Maudhoo
Minister Maudhoo

Dans son discours, le ministre Maudhoo a indiqué que la pêche INN représente 10 à 30 % des prises mondiales de poissons, ce qui représente une perte annuelle estimée à 10 à 23 milliards de dollars. Il s’est attardé sur les conséquences économiques et sociales de cette activité illicite, notamment la corruption, qui désavantage les pêcheurs responsables, affaiblit les communautés côtières, menace la sécurité alimentaire, favorise l’évasion fiscale et la perte de revenus.

En outre, ces pratiques de pêche appauvrissent notre environnement marin en endommageant les zones protégées, en épuisant inutilement les stocks de poissons, en détériorant l’écosystème marin et en sapant ainsi nos efforts de conservation et de gestion des stocks de poissons, a souligné le ministre.

Le ministre de l’économie bleue a déploré que les pêcheurs INN bénéficient d’avantages indus en agissant comme des resquilleurs au détriment des pêcheurs responsables qui appliquent toutes les méthodes de gestion et de conservation.

Quant au Ministre Balgobin, il s’est réjoui que ce soit une fierté pour Maurice qui a intégré le cercle des nations spatiales émergentes il y a seulement deux ans, pour entreprendre le projet NEREUS. Ce projet, a-t-il souligné, propulsera l’île Maurice à l’avant-garde de la recherche et du développement dans le domaine spatial.

Workshop On Combatting IUU Fishing Activities In Mauritius’s EEZ

Le ministre a fait remarquer que le projet est une nouvelle voie que le MRIC explore dans sa quête pour développer le domaine spatial comme un futur pilier socio-économique pour la République de Maurice.

Le projet NEREUS, qui se veut un outil puissant pour contribuer à la lutte contre la pêche INN, utilisera des images et des données de télédétection, telles que le radar à ouverture synthétique et le système d’identification automatique, provenant d’un vaste réseau de collaborateurs et de partenaires contribuant en nature, dont le ministère de l’économie bleue, des ressources marines, de la pêche et de la navigation. Ces données seront traitées à l’aide d’approches d’apprentissage automatique pour obtenir une empreinte en temps quasi réel des navires de pêche adoptant un comportement “anormal” dans la ZEE de la République de Maurice.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles