25.2 C
Port Louis
Saturday, July 20, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Affaire Cuivre : Arrêté Hier, Vidarmen Payen Libéré Sous Caution

Doit Lire

Vidarmen Payen, directeur d’Ergomax, a été déféré devant le tribunal de Port-Louis ce jeudi. Il a été arrêté hier par la Special Striking Team. Il a été libéré contre une caution de 20 000 roupies et une reconnaissance de dette de 50 000 roupies. Son nom et celui de sa société ont fait surface ces derniers jours. Ergomax Ltd, selon l’enquête sur la vente de cuivre appartenant à Mauritius Telecom, aurait des liens avec Sherry Singh, l’ancien PDG de l’organisation.  La société aurait bénéficié d’un certain nombre de contrats, notamment la rénovation de certains étages de la tour de télécommunications à Port-Louis et l’aménagement de plusieurs boutiques de télécommunications à travers le pays. Il existe également des allégations selon lesquelles la même société aurait été engagée par Sherry Singh pour la construction de certaines résidences.

Du matériel appartenant au Mauritius Telecom (MT), valant des millions de roupies, a été découvert le mercredi 7 juin au village Banane dans le sud du pays. Cette saisie a été faite par les hommes de la Special Striking Team (SST) du quartier-général de la police sur un terrain de chasse occupé par Vidarmen Payen, 47 ans, directeur d’Ergomax Services Ltd, une compagnie engagée dans la rénovation et la décoration intérieure. Cette compagnie avait obtenu plusieurs contrats pour l’installation des Muga à travers le pays.

C’est sur la base de certaines informations que cette équipe de la SST, dirigée par l’assistant surintendant de police, Ashik Jagai a débarqué sur ce vaste terrain dans le village de Banane avec le soutien d’un fort déploiement des hommes de la Special Mobile Force (SMF). Des rouleaux de gazon synthétique, des panneaux solaires, plusieurs mètres de clôtures métalliques, des planches, des carreaux céramiques et des pierres taillées ont été découverts à cet endroit. Certains de ces matériaux, identifiés par deux cadres du MT, devaient être utilisés pour l’aménagement des espaces sportifs des Mugas.

Le domicile de Vidarmen Payen, à Albion, et une chassée à Le Val dont il est le propriétaire, ont aussi été perquisitionnés et les hommes du SST ont saisi plusieurs documents. Après une nuit passée en cellule au centre de détention d’Alcatraz aux Casernes Centrales, Vidarmen Payen a été présenté devant le tribunal de Mahébourg le jeudi matin du 8 juin. Il répond d’une accusation provisoire de possession d’articles volés. Vidarmen Payen devra s’expliquer sur la provenance de ces articles sur un terrain dont il est le gérant.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles