26.9 C
Port Louis
Thursday, June 1, 2023

Download The App:

Read in English

spot_img

“2023 Sera L’année De La Stabilité Pour La Roupie Mauricienne”, Insiste Renganaden Padayachy

Doit Lire

Le ministre des Finances a présidé le comité mixte public-privé à Ebene lundi. Dans une déclaration à la presse, il a commenté la dépréciation de la roupie. Pour lui, il s’agit d’un phénomène normal car le pays sort progressivement d’une crise majeure. Le Dr Padayachy insiste sur le fait que la Banque centrale surveille de près la situation avant d’ajouter que 2023 sera l’année de la stabilisation de la roupie mauricienne. Ceci, dit-il, aidera à contrôler l’inflation locale et donc à stabiliser les prix des matières premières. Le ministre des Finances a également commenté l’ordonnance provisoire de la Cour de justice du COMESA suspendant la subvention que le gouvernement mauricien accorde à la State Trading Corporation pour vendre l’huile de marque SMATCH à 75 roupies le litre en attendant l’audition et la détermination de l’appel. Il a insisté sur le fait que le gouvernement trouvera un moyen de continuer à proposer l’huile de marque SMATCH à Rs 75.

Hier après-midi, le ministre des finances, de la planification économique et du développement, le Dr Renganaden Padayachy, a rencontré des acteurs de différents secteurs. La première réunion a eu lieu avec des artistes locaux, afin de discuter de la voie à suivre pour les secteurs culturels et créatifs dans le contexte des consultations pré-budgétaires 2023-2024.

Public-Private Joint Committee in Ebene
Comité Mixte Public-Privé à Ebene

Dans une déclaration, le danseur et chorégraphe, M. Stephen Bongarçon, a souligné que la réunion avec le ministre des finances avait été très fructueuse et productive. Il a déclaré que c’était l’occasion pour les artistes locaux d’informer le ministre des défis auxquels ils sont actuellement confrontés et de proposer des mesures dans le secteur des arts et du patrimoine culturel pour le prochain budget. L’une de ces propositions, selon lui, est de mettre des théâtres à la disposition des artistes afin de leur permettre de montrer leurs talents. M. Clélie a également exprimé l’espoir que le prochain budget répondra aux aspirations des artistes locaux.

Le ministre des Finances, de la Planification économique et du Développement, le Dr Renganaden Padayachy, s’est entretenu avec des acteurs du secteur touristique, cet après-midi à Port-Louis. Les représentants de diverses organisations, dont l’Association des professionnels du tourisme, l’Association des opérateurs touristiques, l’Association pour la promotion du tourisme, la Fédération des opérateurs de bateaux de plaisance, l’Association des opérateurs réceptifs, l’Association des opérateurs de loisirs et l’Association des agences de locations saisonnières, étaient présents.

Mauritian artists
Artistes mauriciens

Dans une déclaration à l’issue de la réunion, le président de l’Association of Inbound Operators of Mauritius, M. Bruno Lebreux, a salué cette initiative gouvernementale et a déclaré avoir eu une excellente discussion avec le ministre des Finances. Il a souligné que toutes les parties prenantes ont eu l’occasion de formuler des recommandations qui seraient bénéfiques pour le secteur du tourisme.

L’une des suggestions faites par l’Association of Inbound Operators of Mauritius concerne l’utilisation de véhicules électriques en accord avec le principe de l’île Maurice durable, ce qui, a-t-il souligné, contribuera à promouvoir le tourisme vert dans le pays.

Le ministre a également écouté les propositions du Chief Executive Officer (CEO) de l’Association des Hôteliers et Restaurateurs de l’Ile Maurice (AHRIM), M. Jocelyn Kwok, et du Président de l’Association des Hôtels de Charme, M. Bissoon Mungroo, dans le cadre des consultations pré-budgétaires 2023-2024. M. Kwok s’est félicité du soutien apporté lors de la pandémie COVID-19. Les discussions, a-t-il souligné, ont porté sur la compétitivité qui, selon lui, conduira à une meilleure connectivité aérienne et à un plus grand nombre de touristes dans le pays. L’augmentation de la connectivité aérienne en termes d’amélioration de la qualité du produit, y compris les activités et l’hébergement, a été mise en avant lors de la réunion, a-t-il mentionné.

Tableau du secteur privé
Tableau du secteur privé

Les défis d’une industrie touristique durable et la nécessité d’un secteur unifié et consolidé pour relever les défis ont également été soulignés par le PDG de l’AHRIM.

Il a en outre suggéré qu’une attention renouvelée soit accordée aux hôtels pendant les périodes de rénovation en termes de paiement des charges et du loyer. L’augmentation de 28 % du tarif de l’électricité à partir du 1er février 2023, a-t-il fait remarquer, a toutefois un impact sur l’industrie hôtelière et doit être reconsidérée.

En outre, M. Kwok a souligné que l’objectif de 1,4 million de touristes pour l’année 2023 est réalisable, tout en ajoutant que l’exploitation de la compagnie aérienne Vistara consolidera l’objectif fixé. Il a également observé que la performance des arrivées de touristes en janvier 2023 est meilleure par rapport à la même période en 2022.

Mungroo, pour sa part, a déclaré que des mesures telles que le programme d’aide salariale mis en place pendant la pandémie de COVID-19 ont été bénéfiques et ont permis à l’industrie de redémarrer ses activités.

Il a énuméré quelques points clés soulevés lors de la réunion, tels que le manque de main-d’œuvre et les hôtels à rénover. Il a également proposé l’octroi d’un prêt de 3 % aux hôtels à des fins de rénovation et pour permettre aux hôtels de bénéficier de véhicules hors taxes.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles