23.9 C
Port Louis
Saturday, May 25, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

148 Ans D’existence De l’Arya Samaj : Pravind Jugnauth Invité D’honneur

Doit Lire

Hier, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, était l’invité d’honneur d’une fête organisée pour célébrer les 148 ans d’existence du mouvement Arya Samaj. Le programme a commencé par un Yaj. La plupart des orateurs ont mis l’accent sur l’excellent travail du gouvernement.

Pravind Jugnauth a été éloquent sur les enseignements de Swami Dayanand…comment il a aussi cherché à défendre les droits des femmes alors que l’ex-premier ministre utilisait les femmes de manière illicite. Puis, ce fut le volet politique.

Le chef du gouvernement est revenu sur les attaques continuent faites contre lui et son gouvernement depuis un certain temps. Affirmant que derrière les critiques émises, se trouve un groupe de personnes qui sont assoiffés de pouvoir et qui sont prêtes à faire n’importe quoi pour déstabiliser le pays. Selon Pravind Jugnauth, ces gens se sont même joints à la mafia de la drogue et comptent tout mettre en œuvre pour empoisonner l’esprit de la population.

Le chef du gouvernement a dénoncé ceux qui tentent de faire croire que le pays est ‘sur le fil’ pour devenir une dictature. Selon Pravind Jugnauth les personnes qui acceptent et prônent cette pensée vivent dans un autre monde. « On ne sait pas dans quel monde vivent ces personnes car elles ne doivent pas écouter les radios ou lire les journaux. Sinon, elles auraient vu le nombre de manifestations qui ont étaient autorisées par la police » a-t-il dit. D’ajouter que les autorités continuent toujours de laisser s’exprimer les gens dans les rues parfois même en grand nombre.

Selon le chef du gouvernement, certains pensent pouvoir agir contre la loi car ils n’apprécient pas qu’il y ait un gouvernement dans le pays. Le PM de déclarer que ces agissements et attaques contre le gouvernement ne sont que les fruits de frustration. « Ils ont le toupet de dire que la démocratie en danger dans le pays. Mais on comprend que ces personnes voient du mal partout parce qu’ils sont frustrés. Ils auraient préféré que le pouvoir soit entre leurs mains. Ils ne sont pas satisfaits et veulent qu’il y ait un retournement de situation dans leurs sens ».

Pravind Jugnauth a expliqué qu’en ce moment même, il est la cible de plusieurs critiques. Il soutient que seul ses dires à lui font l’objet de polémique et non ses opposants. Il faisait référence à l’affaire concernant le judicaire. « Quand j’exprime mon opinion sur une affaire, je suis sujet au critique. Mais lorsque c’est Navin Ramgoolam qui critique le judiciaire, ceux qui se disent grands éditorialistes, les grands penseurs, animateurs de radio, restent silencieux.

Le chef du gouvernement a demandé que le peuple prenne conscience et fasse attention. « Nous, nous ne sommes pas assoiffés de pouvoir. Quand il y aura d’autres échéances, nous allons participer. On parlera au peuple, on présentera notre bilan. Le peuple décidera, ce n’est pas nous. Quand arrivera le moment, les autres également auront leur liberté de convaincre, de parler à la population. Mais nous devons faire attention face à ces éléments déstabilisateurs. La population doit prendre conscience »

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles